par Corentin

Persécuté, le loup ne jouit pas d'une bonne réputation. Menacé, il n'est pourtant pas la bête cruelle, dangereuse, et dévoreuse d'enfants que dépeignent les contes. Malheureusement, cette réputation le conduira à sa perte, à moins que des moyens soient mis en place pour assurer sa protection.

Certains y vont avec les moyens du bord, ou font en sorte de les "contenir" dans des réserves naturelles. C'est notamment le cas du Polar Park, situé au nord de la Norvège. L'endroit accueille ainsi plusieurs espèces animales, toutes en danger (loups, lynx, renards nordiques ou rennes) dans ses enclos d'environ 1 100 hectares chacun.

Mais en plus des différentes visites disponibles, le Polar Park nous propose également une activité surprenante : celle de passer la nuit avec les loups.

  • Oui, les loups du Polar Park sont quasiment sauvages. Mais ceux-ci sont habitués à la présence d'humains, sont moins craintifs et du coup, moins agressifs. C'est ce qui permet au parc de proposer une telle activité.

    Il existe en réalité deux variantes : la première, WolfVisit , consiste simplement à pénétrer dans l'enclos des loups, bien sûr accompagnés des gardiens du parc. Il faut avoir 18 ans et plus et bien suivre leurs directives.
  • Le seconde est un peu plus spéciale : après la fermeture du parc, il vous est alors possible de pénétrer dans l'enclos pendant la nuit. Les responsables du parc vous recommandent d'ailleurs de venir de préférence l'hiver, au milieu des aurores boréales.

    La HowlNight propose également aux visiteurs de participer à une session de hurlements en compagnie des loups. Ça paraît bizarre dit comme ça, et en vidéo, ça l'est tout autant, mais l'expérience doit être incroyable.

  • Menacés d'extinction, il ne reste qu'une poignée de loups sauvages en Norvège. Chassés, persécutés par l'Homme, certains trouvent alors refuge dans ces réserves. Un moindre mal pour l'une des plus belles créatures du monde animal. Et vous, une nuit avec les loups, ça vous tente ?
Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires