par Corentin

Photographe parisien, Blaise Arnold s'attele depuis quelques années à arpenter les rues de Paris et de sa banlieue pour y photographier les fameuses "lumières rouges" des bars et bistro de quartier. Des clichés pittoreques et emprunts de mélancolie.

Bistros, brasseries, bar PMU où, lorsque la nuit commence à tomber, s'allument les fameux néons rouges que beaucoup d'entre nous avons forcément déjà vus. Armé de son trépied et de son appareil, Blaise Arnold immortalise ainsi les lieux de rencontres, qui se perdent au fil des années, comme pour alerter sur le fait que justement, ces endroits semblent en voie de disparition.

  • La Civette, Les Pavillons-sous-Bois
  • Au Rendez-vous des chauffeurs, Gennevilliers
  • Le Madrigale, Saint-Denis
  • Au Chemin de Fer. Chilly-Mazarin
  • © Le Gallia, Gentilly
  • L’Ariel, Paris XX
  • Le Métro, rue des Pyrénées, Paris XX
  • Aux Folies, Paris XX
  • Café de la Gare, Ivry-sur-Seine
  • Le Maryland, Paris XIII
  • Le Balto, Nanterre
  • Le Fontenoy, Paris XVIII
  • Les Sports. Avenue de Verdun, Ivry-sur-Seine
  • Le 1930, Paris XI
  • Lilly’s Café, Paris XIII
  • Le Blues Bar, Bondy
  • Le Cantal, boulevard de Charonne, Paris XX
  • Le Montana, Malakoff
  • Chez Pierre, Saint-Ouen
  • Café Laumière, Paris Paris XIX
  • Le Tabac du Parc, Le Perreux-sur-Marne
Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires