par Julie

Aux Îles Féroé, des massacres de dauphins ont lieu plusieurs fois par an.

  • Le "grindadráp" est une des traditions vieilles de plusieurs siècles qui tue en moyenne 800 cétacés chaque année. Et l'espèce la plus visée est le Globicéphale, des mammifères marins réputés pour leur sociabilité. Les animaux sont d'abord rabattus du large vers la plage à l'aide de bateaux, puis tirés sur le sable et tués à coup de couteaux. On peut donc voir les globicéphales à l'avant de la ligne de bateaux, ils sont poussés vers la plage par les bateaux qui font du bruit et qui les effraie le plus possible. 

  • Les dauphins globicéphales sont des espèces protégées par la convention de Berne qui a pour objectif de sauvegarder la vie sauvage en Europe. Elle a été mise en place par l'Union européenne et signée par 44 pays, mais les Iles Féroé ne l'ont jamais signé et continuent donc la chasse légalement. 

    Officiellement, les dauphins tués sont destinés à être mangés par la population. À l'origine, la chasse était importante pour les iles féroé, car c'était un milieu hostile où il était difficile de cultiver, il fallait bien nourrir les habitants avec les moyens du bord. Mais aujourd'hui, l'île s'est développée et depuis elle est devenue l'archipel le plus riche du monde. On peut donc trouver des denrées en tous genres dans les supermarchés locaux, ce qui signifie que la chair des cétacés n'est plus utile à leur suvie. 

  • L'association Sea Shepherd était présente sur place, mais elle ne pouvait pas intervenir. Il parait étonnant de voir que cette chasse est considérée comme "écologique". Le ministre estime par exemple que ces abatages sont "bien mieux [en terme d'empreinte carbone, notamment] que l’importation d’autres types de viandes, comme le bœuf ou le poulet". Or, la consommation de cette viande est fortement déconseillée par les services sanitaires des Iles Féroé. En effet, la viande présente une forte teneur mercure et en polluants organiques persistants (POP). Selon plusieurs études, cela pourrait affecter négativement le développement intellectuel et neurologique des humains tout en affaiblissant leur système humanitaire.

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires