par Julie

Connor est un adorable petit garçon qui a été diagnostiqué de troubles de l'anxiété, du syndrome de stress post-traumatique, de troubles du déficit de l'attention et de maux de têtes chroniques. 

 

  • A seulement 10 ans le petit Connor essaye de combattre sa maladie grâce à l'aide de son chien Copper. Il est le seul qui sait comment l'apaiser.

  • Le doberman au grand coeur aide le petit garçon en restant à ses côtés pour qu'il puisse s'appuyer fort contre son ami lorsqu'il fait une crise de convulsions. 

  • C'est Copper qui avait alerté la maman du petit Connor la première fois afin qu'elle l'amène chez le docteur et qu'il le diagnostique.

  • En 2016, en pleine nuit le chien se met à aboyer contre la porte de Connor. Inquiète, Jennifer, la mère de Connor, se lève et entre dans sa chambre pour découvrir que le petit garçon faisait une crise. 

  • Grâce à Copper, Jennifer a pu contacter l'ambulance à temps et éviter le pire. Depuis cette nuit là Jennyfer a déclaré Copper comme chien de soutien émotionnel.

  • En décembre 2017, Cooper a de plus en plus de mal à marcher et le vétérinaire pense qu'il s'agit de la maladie de Wobbler ce qui affecterait sa colonne vertébrale et ses disques. 

  • Malheureusement les tests et les traitements contre cette maladie sont très coûteux.

  • Connor est parti dans sa salle de jeux sans perdre de temps afin de trier ses jouets pour les vendre. Il a alors déclaré que " le chien était plus important que tous les jouets."

  • La mère de Connor explique que son fils a pris cette décision tout seul, car il voulait aider à son tour son meilleur ami.

  • Aujourd'hui Cooper reçoit des soins thérapeutiques au laser, mais cela ne suffit pas. Les vétérinaires envisagent des traitements alternatifs et même une opération pour rendre à Cooper toute sa mobilité.

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires