par Corentin

Connie-Rose Seabourne est atteinte de trisomie 21. Mais ce n'est pas cela qui rend cette petite fille de presque deux ans si spéciale : c'est son sourire. A tel point que, grâce à sa mère, Connie-Rose a déjà décroché de nombreux contrats pour être modèles de photographies.

Tout est venu d'une remarque faite par les amies de Julie Seabourne, la mère de Connie-Rose. Celles-ci ont en effet beaucoup commenté le sourire "magnifique" et malicieux de la petite, à tel point qu'elles ont également convaincu sa mère d'essayer de contacter une agence de mannequinat... Et Connie-Rose a désormais deux contrats !

  • "J'ai envoyé un mail avec une photo de Connie-Rose à une agence de mannequinat pour leur demander s'ils étaient intéressés ou si j'avais un peu trop d'espoirs" raconte Julie
  • "Nous avons immédiatement reçu une réponse pour nous dire qu'ils étaient totalement intéressés"
  • "Lorsque j'ai parlé de son diagnostic de trisomie 21 aux agences, personne n'a tiqué"
    Connie-Rose, qui est née avec deux mois d'avance, n'a été diagnostiquée de la trisomie 21 que deux semaines après sa naissance.
  • "Elle a adoré ça. Elle suit très bien les demandes des photographes et elle s'amuse beaucoup devant l'objectif"
    Julie explique également que sa fille est déjà habituée aux appareils photos puisqu'elle-même la prend souvent en photos.
  • "Dès que ça deviendra trop pour elle, ou qu'elle n'aimera plus cela, on arrêtera. Dès que l'on voit qu'elle n'aime pas ça, on arrête"
Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires