Voici comment faire annuler vos PV et ces raisons valables pour contester une contravention

Vous êtes face à un PV que vous estimez injuste ? Voici les meilleures astuces pour éviter de les payer !

© Voici comment faire annuler vos PV et ces raisons valables pour contester une contravention

Afficher Masquer le sommaire

Tout conducteur a déjà eu une contravention à un moment ou un autre. Une sanction qui peut d’ailleurs être attribuée pour différentes raisons. En fonction de votre infraction, sachez toutefois qu’il est possible d’en contester certaines ! Quelle est cette solution qui vous permettrait de réduire les frais à payer pour votre PV ? On vous dévoile les secrets !

PV : le stationnement en est la principale cause !

Le défaut de stationnement est sans aucun doute l’une des principales d’un PV. Cela peut notamment être justifié par le fait que vous vous soyez garé au mauvais emplacement ou que vous ayez enfreint l’une des règles régissant l’arrêt. Dans une telle situation, il est important que vous vérifiiez les conditions des raisons de votre sanction. Une fois cela fait, vous pourrez déterminer s’il est possible d’y faire opposition. Les techniques pour cela sont d’ailleurs nombreuses !

La première étape consiste alors à vérifier si vous avez bien positionné votre véhicule. Le PV peut ainsi être annulé facilement. Les cas de défaut de signalisation peuvent être mis en avant. Le défaut de marquage peut par exemple être une raison de faire sauter votre amende ! Il ne vous reste plus qu’à vous rendre sur le site de l’ANTAI pour faire une réclamation, preuve à l’appui. Une missive adressée aux responsables de votre amende peut également être une idée.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Prime de 100 euros : 70 % des Français oublient de réclamer l'aide, voici comment la toucher !

Faîtes attention aux radars !

L’excès de vitesse constitue la seconde cause de PV la plus fréquente en France actuellement. Si vous faites partie des gens ayant reçu une amende pour cela, vous pouvez faire recours en vous focalisant sur certains détails. Vous pouvez notamment faire une réclamation sous 45 jours. Mais cela n’est possible que si vous pouvez prouver que le radar a fait une erreur. Les chances sont moins nombreuses que votre demande soit accordée, mais il est toujours conseillé de tenter le coup !

Cette méthode marche surtout lorsqu’on vous accuse d’avoir grillé un feu. Lorsque la situation se présente, présentez donc votre preuve dans un recommandé. N’oubliez pas d’y ajouter un accusé de réception afin que la démarche soit complète. De quoi vous éviter de payer un PV dont vous pourrez vous passer ! À noter que la durée de cette démarche se fait à compter de la réception de votre amende. Au-delà des 45 jours, il sera impossible d’en faire la contestation.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Rappel produit : ce foie gras "qui sent mauvais" retiré de la vente, les magasins concernés

PV : Et les autres infractions ?

Quel que soit le motif de votre PV, il existe une autre tactique qui permet de vous éviter de la payer. Mais cette dernière ne peut marcher que si vous n’êtes pas l’auteur de l’infraction en question ! Vous devrez alors prouver que vous n’étiez pas au volant. Et dans ce cas de figure, c’est la personne qui conduisait qui sera tenu de payer l’amende en question.

N’oublions pas qu’il existe également certains cas qui peuvent nous mettre en infraction involontaire. C’est notamment le cas lorsqu’on laisse passer une voiture d’urgence. Dans ce cas, vous pourrez demander l’extrait du radar afin de prouver votre innocence. Et là, pas de PV à payer non plus !

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Voici comment faire annuler vos PV et ces raisons valables pour contester une contravention