Revalorisations 2023 : livret A, aides au logements… voici les augmentations prévues en 2023 !

Bonne nouvelle pour les Français. Pour faire face à l’inflation, de nombreux montants et taux vont être revalorisés en 2023. Voici le calendrier des revalorisations 2023.

© Revalorisations 2023 : livret A, aides au logements... voici les augmentations prévues en 2023 !

Afficher Masquer le sommaire

Plusieurs changements interviennent au 1er janvier 2023 pour le budget des Français ! Ainsi, ce début de mois marque donc les revalorisations 2023. Smic, Livret A… Pensions de retraite complémentaire… Allocation de solidarité spécifique… D’autres changements importants sont prévus également. Ainsi, voici un tour d’horizon de ce qui vous attend en ce début d’année et le calendrier des revalorisations 2023.

Les revalorisations 2023 mois par mois

Attention, certaines allocations familiales et minima sociaux ont déjà fait l’objet d’une revalorisation de 4 %, par anticipation. C’était alors dans le cadre de la loi d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat, en août 2022. Ainsi, ce taux fera ainsi l’objet d’une déduction en 2023.

Janvier

Parmi les revalorisations 2023, le salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) a fait l’objet d’une augmentation de 1,81 % à compter du 1ᵉʳ janvier 2023. Ainsi, il passera de 1 678,95 euros à 1 709,28 euros bruts par mois, soit 1353,07 euros net. Le Smic horaire brut passera donc à 11,27 euros, soit 20 centimes de plus par rapport à la valeur actuelle. Pour mémoire, une première revalorisation avait eu lieu au mois de mai 2022, suivie d’une seconde en août 2022.

En ce qui concerne les retraites de base, à l’exception de celle des avocats et l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), le taux est aujourd’hui de 0,8 %.

Les retraites complémentaires des libéraux cotisant à la Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse (Cipav) ont fait l’objet d’une revalorisation de 5,3 %. La revalorisation de celles des commerçants et artisans, elle, est de 4,8 %.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Le camping-car le plus onéreux d’Europe est autant confortable qu’une maison de luxe (Photos)

Une grande première depuis 22 ans ! Parmi les revalorisations 2023 concerne le taux d’intérêt du Plan épargne logement (PEL). Au premier janvier 2023, celui-ci est passé à 2 %. À noter que ce taux ne s’appliquera qu’aux PEL ouverts à compter du 1er janvier 2023.

Février

Le taux du Livret A et du Livret de développement durable et solidaire (LDDS) fera l’objet d’une revalorisation au début du mois de février. Le taux étant actuellement de 2%, le montant de cette revalorisation sera communiqué autour du 15 janvier.

Parmi les autres revalorisations 2023, le Livret d’épargne populaire (LEP), qui s’adresse aux revenus modestes, son taux « pourrait atteindre 6,5 %« , rapporte Le Monde, selon les estimations de Philippe Crevel, le fondateur du Cercle de l’épargne. Pour mémoire, il est aujourd’hui à 4,6 % avec un plafond 7 700 euros.

Avril

Tous les ans, au 1er avril, les prestations familiales font l’objet d’une revalorisation en fonction de l’inflation des douze derniers mois. Une augmentation de 4 % a déjà été appliquée à l’été 2022, en tenant compte des prévisions de l’inflation annuelle.

Ainsi, parmi les revalorisations 2023 des prestations familiales, on retrouve : Les allocations familiales. La primes à la naissance et à l’adoption. L’allocation adultes handicapés (AAH). Le revenu de solidarité active (RSA). La prime d’activité. Les pensions d’invalidité. L’allocation de solidarité spécifique (ASS) des chômeurs en fin de droits.

Juillet

Les allocations d’assurance chômage font partie des revalorisations 2023. Attention, elles ont déjà fait l’objet d’une revalorisation de 2,9 % à compter du vendredi 1er juillet 2022. Cette mesure concernait ainsi 2,1 millions d’allocataires.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Hiver 2022 : les règles et la température que tous les Français devront respecter pour le chauffage !

Les montants des allocations d’assurance au 1er juillet 2022 sont donc les suivants :

  • L’allocation minimale passe donc de 29,56 euros à 30,42 euros par jour. À Mayotte, elle est de 15,20 euros par jour contre 14,77 euros.
  • La partie fixe de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) passe ainsi de 12,12 euros à 12,47 euros par jour payé. Elle s’ajoute à la partie proportionnelle de l’allocation qui équivaut à 40,4 % de l’ancien salaire.
  • L’allocation d’aide au retour à l’emploi formation (ARE-F) est au minimum de 21,78 euros par jour contre 21,17 euros. À Mayotte, elle est de 10,89 euros par jour contre 10,58 euros.

Octobre

C’est généralement au mois d’octobre, tous les ans, que l’Aide personnalisée au logement (APL), l’Allocation de logement familiale (ALF) et l’Allocation de logement sociale (ALS) font l’objet d’une revalorisation. Elle se calcule en fonction de l’Indice de référence des loyers (IRL).
Parmi les revalorisations 2023, une hausse de 3,5 % avait alors été accordée à titre exceptionnel en octobre 2022. Elle a donc été mise en application avec 3 mois d’avance, dans le cadre de la loi d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat.

Novembre

Habituellement, tous les ans au mois de novembre, les bénéficiaires d’une retraite complémentaire AGIRC-Arrco voient leur pension augmenter. Ainsi, en novembre 2022, leur taux avait fait l’objet d’une revalorisation de 5,12 %.

À l’heure actuelle, la revalorisation de novembre 2023 n’est pas encore connue. Les partenaires sociaux le décideront ainsi dans les mois à venir.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Revalorisations 2023 : livret A, aides au logements… voici les augmentations prévues en 2023 !