« Je ne suis pas une garderie » : cette grand-mère exige un revenu pour garder son petit-fils

Cette grand-mère a le sens des affaires. Elle souhaite en effet être rémunérée pour s'occuper de son petit-fils.

© Je ne suis pas une garderie cette grand-mère exige un revenu pour garder son petit-fils

Afficher Masquer le sommaire

Une grand-mère considère que s’occuper de son petit-fils est un travail. Or, qui dit travail dit salaire. Quitte à choquer, elle explique ne plus vouloir garder l’enfant si elle ne perçoit pas un salaire en échange. Elle considère en effet qu’il s’agit d’un travail à plein temps et que des professionnels peuvent s’en charger. Puisque les parents de l’enfant ne s’offrent pas les services de ces professionnels, ils doivent la payer pour le service rendu.

Une grand-mère qui demande un salaire

Généralement, les grands-mères sont ravies de pouvoir passer du temps avec leurs petits-enfants. C’est évidemment le cas de cette grand-mère anglaise, très heureuse de surveiller et de s’occuper de son petit-fils plusieurs fois par semaine. Mais c’est un vrai travail qui prend du temps et s’empiète sur son temps libre. 

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Enedis : comment les écoles vont gérer les coupures d'électricité ? Les parents sont furieux

C’est pour cette raison qu’elle a demandé à sa fille d’être payée en échange de ce service rendu. Cela peut sembler surprenant. Mais elle estime que tout travail mérite salaire.

La fille accepte la proposition de la grand-mère

Elle en a rapidement parlé à sa fille. Elle lui a alors demandé d’être payée 12 livres de l’heure (environ 14 euros). « Ma fille m’a demandé de m’occuper de l’enfant deux ou trois jours par semaine, mais j’ai déjà mon travail. C’est pourquoi je veux être payé. J’aime mon petit-fils, mais je ne suis pas une garderie. »

La grand-mère en a donc discuté avec sa fille. Des négociations ont alors eu lieu. Finalement, la grand-mère touche 10 livres de l’heure (11,86 euros).

Tout travail mérite salaire

Si les négociations ont abouti, la grand-mère ne cache pas qu’elle trouve ce revenu insuffisant.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Mélanie Gonzalez (Familles nombreuses) terrifiée : elle passe la nuit aux urgences avec son fils Marceau !

Je ne suis pas une garderie, j’ai ma propre vie, je travaille pour moi-même et je pense qu’elle devrait comprendre que je perdrais du temps de travail si je gardais son bébé, donc si je dois renoncer à ce temps alors, j’ai besoin d’argent pour compenser ce que je ne gagnerais pas à mon travail”.

Cela a évidemment lancé un débat sur la toile. Certains rappellent en effet que si les professionnels sont en effet payées pour garder les enfants, c’est parce qu’elles sont justement formées. “Avec un salaire de 12 £ de l’heure, elle doit avoir des connaissances en premiers secours, en réanimation cardio-respiratoire, mais aussi en garde d’enfant”, écrit par exemple un internaute.

D’autres trouvent cela étrange de faire payer en famille. Mais certains estiment que la grand-mère est dans son droit, d’autant plus qu’elle garde l’enfant chaque semaine.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / « Je ne suis pas une garderie » : cette grand-mère exige un revenu pour garder son petit-fils