Prime de l’État : voici comment réclamer cette aide de 50 à 200 € pour les foyers concernés

2,6 millions de foyers se chauffant au bois sont éligibles à une prime de l'État de 50 à 200 euros. Ils ont jusqu’au 30 avril 2023 pour en faire la demande.

© Prime de l’État voici comment réclamer cette aide de 50 à 200 € pour les foyers concernés

Afficher Masquer le sommaire

Bonne nouvelle ! Encore une prime de l’État ! Au regard de la hausse des prix des granulés et du bois de chauffage, une aide exceptionnelle de 50 à 200 euros sera versée, sous conditions de ressources, aux foyers qui se chauffent au bois. Ainsi, depuis ce mardi 27 décembre 2022 à 8 heures, environ 2,6 millions de foyers peuvent entamer les démarches pour obtenir leur chèque énergie bois, cette nouvelle prime de l’État.

Une nouvelle prime de l’État pour les chauffages au bois

Pas moins de 2,6 millions de ménages seront éligibles à cette nouvelle prime de l’État qui prendra la forme d’un chèque. Ainsi, son montant se situera entre 50 et 200 euros, selon le revenu et le type de combustible.

Le chèque énergie bois sera accessible sur demande auprès de l’Agence de Services et de Paiements (ASP). La présentation d’une facture nominative prouvant un achat de bois d’un montant minimal de 50 euros sera à fournir. Pour les foyers en chauffage collectif, une attestation sera nécessaire. Ainsi, à partir du 27 décembre 2022, et jusqu’au 30 avril 2023, ces foyers pourront en faire la demande sur : https://chequeboisfioul.asp-public.fr.

Cette prime de l’État fera donc l’objet d’un envoi à partir de mi-février 2023 et concernera 70% des ménages se chauffant principalement au bois. Le budget total sera de 230 millions d’euros.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Rué chez Ikea pour ce pouf parfait pour votre salon !

À titre d’exemple :

  • un couple avec un enfant qui gagne moins de 4000 euros/mois en 2020. Et qui se chauffe essentiellement au bois percevra alors 100 euros.

Qui peut bénéficier du chèque énergie bois ?

Cette prime de l’État s’octroie, sous conditions de ressources, aux foyers qui utilisent le bois en tant que chauffage principal. Elle concerne l’achat de granulés, pellets, bûches, bûchettes ou plaquettes.

Voici donc les conditions pour en bénéficier :

  • Avoir un revenu fiscal de référence par unité de consommation inférieur à 27 500 euros
  • Habiter en France
  • Ne pas avoir bénéficié de l’aide de l’État « chèque fioul » car le chèque bois et le chèque fioul ne sont pas cumulables.

Ainsi, le montant de ce chèque énergie bois se situera entre 50 euros et 200 euros. Il s’octroie en fonction des revenus et de la composition du foyer et du type de bois de chauffage qu’il utilise.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Alexandre (L'amour est dans le pré) victime d'un nouveau coup dur : l'ex de Mathieu partage une mauvaise nouvelle

Deux catégories sont possibles.

Les foyers se chauffant avec des granulés de bois et qui sont éligibles à cette prime de l’État percevront :

  • 200 euros pour les foyers les plus modestes
  • 100 euros pour les foyers ayant des revenus un peu plus élevés

Les foyers se chauffant avec des bûches, bûchettes ou plaquettes et qui sont éligibles à cette prime de l’État percevront :

  • 100 euros pour les ménages les plus modestes
  • 50 euros pour les ménages ayant des revenus un peu plus élevés
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Prime de l’État : voici comment réclamer cette aide de 50 à 200 € pour les foyers concernés