Aides au logement : voici tout ce qui change dès janvier 2023

En tenant compte du taux d'inflation sur près de un an, le montant des aides au logement sera revalorisé en 2023.

© Aides au logement voici tout ce qui change dès janvier 2023

Afficher Masquer le sommaire

La loi du 16 août 2022 portant mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat prévoit certaines mesures pour freiner les hausses de loyer. Pour limiter l’impact de l’inflation sur le budget des foyers français, ce bouclier plafonne la hausse des loyers à 3,5 % maximum pendant un an. Et ce jusqu’au 30 juin 2023. Ainsi, les aides au logement (APL, ALF et ALS) font l’objet d’une revalorisation de 3,5 % avec effet rétroactif au 1er juillet 2022. Au regard de l’inflation, le gouvernement a pris la décision de revaloriser le montant des aides au logement APL (Aide personnalisée au logement) en 2023. Cette hausse concerne les six millions de foyers bénéficiaires.

Augmentation des aides au logement (APL)

Bonne nouvelle pour les 6 millions de foyers allocataires d’aides au logement ! En effet, le gouvernement prévoit, en 2023, une revalorisation des aides au logement. En plus des revalorisations des retraites et des prestations sociales, cette mesure est la bienvenue dans ce contexte d’inflation galopante.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Rappel conso : le dessert préféré des Français fait l'objet d'un rappel massif en France, les supermarchés concernés

Les aides au logement (APL) avaient déjà connu une hausse de 3,5% par la loi du 16 août 2022 dans le cadre des mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat. Un « bouclier loyer » accompagnait alors cette revalorisation, en vigueur jusqu’au 30 juin 2023. Ce bouclier a donc mis en place le plafonnement de l’indice de revalorisation des loyers (IRL) à 3,5% en métropole. L’indice de référence des loyers (IRL) sert de base pour réviser les loyers des logements vides ou meublés.
Ainsi, les loyers ne pourront ainsi pas augmenter au-delà de ces pourcentages du « bouclier loyer », soit jusqu’au 30 juin 2023.

Un calcul en fonction de l’inflation

La revalorisation des aides au logement fera ainsi l’objet d’un calcul précis. Il se fera en fonction du taux d’inflation effectif calculé entre les mois de février 2022 et janvier 2023.
Quant aux allocations familiales et au Revenu de Solidarité Active (R. S. A), la hausse des montants qui a été accordée devrait s’établir autour de 1,7 %, selon le journal Les Échos.

Par ailleurs, au regard de l’inflation qui se profile pour l’année 2023, des débats devraient se tenir à l’Assemblée nationale. Ceux-ci devraient porter sur une nouvelle anticipation des hausses des prix.
Les aides au logement, qui avait déjà fait l’objet d’une revalorisation, avec une hausse de 3,5 %, étaient alors une « mesure d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat ».

De plus, pour mémoire, le paiement automatique des prestations sociales, dont les aides au logement, fera l’objet d’un test. Il se fera dans 19 départements français en 2023. En effet, le versement automatique des aides sociales était un des points majeurs du Président de la République, Emmanuel Macron, lors de la campagne présidentielle.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Aides au logement : voici tout ce qui change dès janvier 2023