Retraites : voici les augmentations à prévoir en 2023 caisse par caisse pour les complémentaires !

Comme tous les débuts d’année, les caisses retraites complémentaires décident chacune de son propre niveau de revalorisation. Les chiffres restent pour autant assez proches d’une caisse à l’autre. Quelles hausses pour 2023 ?

© Retraites voici les augmentations à prévoir en 2023 caisse par caisse pour les complémentaires !

Afficher Masquer le sommaire

Les caisses de retraites complémentaires ont vocation à compléter celle de base versée par les caisses de régime général. Ainsi, elles leur versent un complément ou une addition de pension. Différents organismes sont en charge d’administrer et de verser la pension de retraite complémentaire, en fonction du régime de l’assuré social (salarié du privé, agent public titulaire ou contractuel…). Pour 2023, la hausse des retraites complémentaires avoisine les 5 % dans la majorité des cas. Voici les augmentations caisse par caisse.

Revalorisation des retraites complémentaires

Conformément à l’article L. 161-25 du Code de la Sécurité sociale, les pensions de retraites font l’objet d’une revalorisation tous les ans. Cette revalorisation tient compte de l’évolution de la moyenne annuelle des prix à la consommation, hors tabac, que l’INSEE publie. Elle intervient donc en vue de préserver le pouvoir d’achat des retraités et contrebalancer les effets de l’inflation.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Prime des 185 euros : voici les Français concernés par cette incroyable aide tant attendue !

Ainsi, chacune des caisses complémentaires décide de son propre niveau de revalorisation. Pour autant, les chiffres restent assez proches d’une caisse à l’autre, avoisinant cette année les 5%.

C’est l’Agirc-Arrco qui a ouvert le bal dès le 1er novembre 2022. En effet, la complémentaire des salariés du privé n’a pas attendu pas le début de l’année pour acter son augmentation. Ainsi, l’augmentation des retraites Agirc-Arrco atteint les 5,12 %. La nouvelle valeur du point Agirc-Arrco est désormais à 13 498 euros, contre une valeur de 12 841 euros auparavant.

+ 6,90 % d’augmentation pour les sages-femmes et chirurgiens dentistes

Du côté de la caisse autonome de retraite et de prévoyance des vétérinaires (CARPV), la revalorisation est de 4,5 %, un peu moins que les pharmaciens qui eux sont à 4,6 %.

Les agents généraux d’assurance, eux, verront la leur augmenter de 4,81 % et les professionnels libéraux rattachés à la CIPAV de 5,3%.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  L’amour est dans le pré : une candidate victime de deux terribles maladies, il doit suivre un traitement à vie

« La CARCDSF qui gère la retraite complémentaire des chirurgiens-dentistes et des sages-femmes, a décidé d’augmenter la partie forfaitaire de 6,9 % et la partie proportionnelle aux revenus de 1,41 % », indique le site de Boursorama.

Du côté des notaires : les affiliés en section B verront une augmentation de 3,05 % et ceux en section C, de 5,24 %.

En ce qui concerne les avocats, l’augmentation sera de 5 %, tandis que la complémentaire sera relevée de 2 %. À noter qu’il s’agit de la seule profession ayant son propre régime de base.

Les médecins généralistes, eux, sont les seuls à ne pas bénéficier d’une revalorisation de leur pension complémentaire. La CARMF, leur caisse, a gelé les pensions.

« Pour ce qui est de l’Ircantec, la retraite complémentaire des contractuels de la fonction publique, et la RAFP, le régime additionnel de la fonction publique, une faible augmentation est à prévoir, car une revalorisation de 4 % a déjà eu lieu en juillet dernier », explique Boursorama.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Retraites : voici les augmentations à prévoir en 2023 caisse par caisse pour les complémentaires !