Coupures d’électricité : voici ce qu’il faut retenir des prévisions de RTE pour cet hiver !

Le gestionnaire des lignes à haute tension française nous en dit plus sur ses prévisions. Risquons-nous des coupures d'électricité ?

© Coupures d'électricité : voici ce qu'il faut retenir des prévisions de RTE pour cet hiver !

Afficher Masquer le sommaire

Bien avant le début de l’hiver, le gouvernement français appelle les citoyens à la sobriété énergétique. La météo a pendant longtemps était de notre côté avec des températures exceptionnellement douces en novembre. Par conséquent, le chauffage n’a pas été allumé avant le mois de décembre dans beaucoup de foyers. Et aujourd’hui, c’est une belle nouvelle qui est annoncée par le gestionnaire des lignes à haute tension française. On pourrait, si les prévisions se réalisent, éviter les coupures d’électricité cet hiver.

Coupures d’électricité : le risque a baissé ! 

C’est ce qu’il faut retenir ! RTE a actualisé ses prévisions et, visiblement, le risque que la France soit victime de coupures d’électricité temporaires et localisées a baissé ces dernières semaines. Le gestionnaire des lignes haute tension françaises précise même que les scénarios les plus défavorables peuvent désormais être écartés. En effet, les interconnexions électriques avec les pays voisins fonctionnent de manière satisfaisante.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Ici tout commence : une actrice de la série "brûlée au 3ème degré", elle partage une photo inquiétante

Si le risque de subir des coupures d’électricité a baissé, c’est grâce aux redémarrages de réacteurs nucléaires gérés par EDF et grâce à des réductions de consommation. Il ne reste plus qu’à espérer que l’hiver ne soit pas trop rude. En effet, cela pourrait saturer à nouveau le réseau.

Coupures d’électricité : la météo va décider !

D’après les prévisions, la disponibilité du parc nucléaire d’EDF devrait progresser fin janvier, avant de baisser dès le mois de février. Des réserves sont mises en avant. En effet, la stabilité du réseau va évidemment dépendre des conditions météorologiques. 

« Sous réserve du maintien des efforts d’économies d’énergie, ces évolutions favorables permettent de réduire le risque pour la sécurité d’approvisionnement par rapport à l’anticipation de ces derniers mois, en particulier pour le mois de janvier (de élevé à moyen), sans pouvoir l’exclure en cas de conditions météorologiques très défavorables« .

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Chèque énergie : une augmentation prévue dans 12 départements en France, allez vous y avoir droit ?

Le froid plonge les Français dans le noir

Cette précision n’a rien de surprenant. Chaque année, des Français sont plongés dans le noir, alors même qu’il n’y a pas forcément de crise énergétique.

Il est possible qu’il y ait des coupures d’électricité si le froid intense entraîne une augmentation de la demande en électricité. Si cette demande en électricité dépasse l’offre disponible, il peut y avoir des pannes de courant.

En outre, il est possible qu’il y ait des coupures d’électricité en hiver si le froid intense a des effets sur le réseau électrique. Par exemple, le froid peut endommager les lignes électriques ou les transformateurs, ce qui peut entraîner des coupures de courant. De même, le froid peut rendre la conductivité électrique des câbles moins efficace. Or, cela peut provoquer des interruptions de l’alimentation électrique.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Coupures d’électricité : voici ce qu’il faut retenir des prévisions de RTE pour cet hiver !