Enedis : comment les écoles vont gérer les coupures d’électricité ? Les parents sont furieux

En cas de coupure d'électricité par Enedis, les écoles feront partie des établissements qui fermeront leurs portes. Dans quelles conditions ?

© Enedis : comment les écoles vont gérer les coupures d'électricité ? Les parents sont furieux

Afficher Masquer le sommaire

L’appréhension des parents d’élèves commencent à se faire sentir ! En effet, jamais le risque de coupures de courant n’avait atteint ces sommets que pour l’hiver 2022 – 2023 qui se profile. Les Français se préparent donc psychologiquement à subir plusieurs délestages par Enedis. Et, depuis l’annonce de ces éventuels délestages, l’inquiétude des parents grandit. En effet, la gestion des établissements scolaires en cas de coupures de courant est un sujet qui les préoccupe. Comment ces coupures vont-elles s’organiser pour les écoles ?

Enedis alerte sur les délestages

En raison d’une production historiquement basse du parc nucléaire français, d’éventuelles coupures d’électricité pourront survenir cet hiver. Ainsi, lorsque la situation électrique est très tendue sur le réseau, il peut être nécessaire d’effectuer des coupures d’électricité ponctuelles. Ces coupures sont appelées « délestages ».
« Le délestage est une interruption volontaire et momentanée de la fourniture d’électricité sur une partie du réseau électrique. Cette mesure est destinée à retrouver l’équilibre entre l’électricité injectée et celle tirée du réseau. Le délestage permet d’éviter des pannes sur le réseau, en cas de demande importante et soudaine« , explique Enedis.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Compteur Linky : un remboursement de 130€ si vous avez accepté de l'installer

Si Emmanuel Macron et son gouvernement se veulent rassurants à propos des délestage, il met tout de même en garde les parents d’élèves. Bien évidemment, s’il y a des coupures, elles auront un impact sur le bon déroulement des cours pour les enfants.

Il n’y aura « pas d’école le matin » a confirmé le ministre de l’Éducation nationale, Pap Ndiaye, le vendredi 9 décembre sur France Info.

Seulement 3 plages horaires

C’est sur le site d’Enedis que vous trouverez la liste des écoles concernées. Et c’est à compter de 17 heures que cette liste sera accessible en ligne, et informera ainsi les parents. Une chose est sûre, c’est que les parents ne pourront pas anticiper. En effet, Enedis ne les préviendra qu’en fin de journée dans le cas où l’établissement scolaire de leurs enfants devra fermer ou non. Les établissements scolaires recevront, eux, à 15h la liste des zones concernées.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Evelyne Dhéliat : sa météo en chute libre à cause du conflit entre Canal+ et TF1

Notez que le ministre de l’Éducation nationale a précisé que les écoles ne seront concernées que sur trois plages horaires :

  • de 8 heures à 10 heures
  • de 10 heures à 12 heures
  • de 18 heures à 20 heures

Ainsi, les établissements scolaires pourraient fermer que sur l’une de ces trois plages horaires. Ce qui signifie que les enfants n’auront pas d’école seulement des demi-journées et non des journées entières.

Aussi, les préfets recevront des circulaires sur les délestages d’Enedis, pour les informer sur la conduite à suivre en cas de coupures dans leurs départements. Dans cette circulaire, les préfets devront tout faire pour maintenir la restauration scolaire lorsque cela est possible.

Afin d’organiser les transports scolaires en fonction des nouveaux horaires dû au délestage, une concertation avec les autorités locales sera nécessaire. Ainsi, il sera important de faire preuve de prudence sur le trajet, surtout en cas de coupure d’électricité. En effet, les feux de signalisation subiront aussi une coupure.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Enedis : comment les écoles vont gérer les coupures d’électricité ? Les parents sont furieux