Compteur Linky : les réfractaires vont devoir payer une amende tous les mois !

De nouvelles sanctions seront bientôt appliquées aux foyers qui refusent d’installer le compteur Linky. De quoi s'agit-il ? Y a-t-il une échappatoire ?

© Compteur Linky les réfractaires vont devoir payer une amende tous les mois !

Afficher Masquer le sommaire

Le déploiement du compteur Linky par Enedis en France a officiellement pris fin à la fin de l’année 2021. Selon les statistiques officielles, 90% des foyers utilisent actuellement le compteur Linky en France. Les 10% restants demeurent encore réfractaires. De ce fait, à compter du 1er janvier 2023, Enedis facturera à ces clients réticents les relevés opérés par des techniciens, pour un montant annuel de 61 euros, soit autour de 5 euros par mois. Mais il existe une échappatoire, laquelle ? Buzzly vous en renseigne.

3,8 millions de foyers réfractaires au compteur Linky

Lancé dans le courant de l’année 2015, le compteur Linky communicant a investi 35 millions de logements à travers la France. Cependant, ce nouveau compteur intelligent a provoqué bien des débats sur différents points (vie privés, surcout, arnaques, …) ou des inquiétudes en ce qui concerne la vie privée.
« Pour ces 3,8 millions de foyers encore non équipés, les raisons peuvent être liées à des problèmes de communication. Notamment dans le cas de logements secondaires, à des problèmes techniques ou à des clients refusant de poser le compteur », a déclaré Enedis.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Compteur Linky : 61 euros en plus sur la facture 2023 prévus pour ces Français !

Alors que le compteur Linky fait l’objet d’un bad-buzz constant depuis le début, Enedis a pris une nouvelle mesure pour tenter convaincre les plus récalcitrants.
À partir du 1er janvier 2023, Enedis facturera à ces 10% de clients qui s’opposent les relevés opérés par des techniciens. Cette intervention fera alors l’objet d’une facture annuelle de 61 euros. Soit autour de 5 euros par mois.

Une échappatoire jusqu’en janvier 2025

Toutefois, il existe un moyen de contourner cette facture. Le compteur Linky est un compteur intelligent qui donne la possibilité aux fournisseurs d’énergie de relever la consommation d’électricité à distance. Compte-tenu de ce fait, pendant deux ans, soit jusqu’au début de l’année 2025, les clients pourront en effet effectuer les relevés du compteur Linky eux-mêmes. Et, ils devront le faire au moins une fois par an. En effet, en cas d’auto-relève, aucun frais supplémentaire ne leur sera facturé. Ainsi, « il n’y aura aucun relevé par un technicien d’Enedis si le client a réalisé son auto-relève », a confirmé Enedis dans les colonnes du magazine Challenges.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Valentin (L'amour est dans le pré) dans une situation "cruelle" : sa "santé mentale" en danger !

Une chose est sûre, à compter de 2025 Enedis commencera à serrer les boulons quant à l’installation du compteur Linky. « Il est prévu de couvrir le coût total de l’ancienne génération de compteurs aux seuls clients qui génèrent les coûts » a expliqué le responsable d’Enedis.

Pour information, les réfractaires devront noter qu’il n’est pas possible de s’opposer à l’installation du compteur Linky, conformément à l’article L. 322-8 du Code de l’énergie.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Compteur Linky : les réfractaires vont devoir payer une amende tous les mois !