par Brice

On n'est souvent pas conscient d'être introverti -- surtout quand on n'est pas timide -- parce que l'on ne sait pas qu'être introverti ce n'est pas juste vouloir être seul. Il peut être plus instructif de se demander si la compagnie des autres vous fait gagner ou perdre de l'énergie, et ce même si la présence d'amis est source de plaisir.

L'introversion reste un trait de personnalité relativement mal compris, mais de plus en plus d'introvertis s'expriment sur ce que signifie vraiment être quelqu'un de "calme". Alors, vous vous reconnaissez ?

  • Vous trouvez le papotage extrêmement pesant
    D'ailleurs vous êtes même allergique

    C'est pas que vous n'aimez pas parler, mais vous aimeriez parler de choses intéressantes, pour une fois.

  • Quand votre ami veut inviter plus de gens à une soirée, et que vous ne voulez pas passer pour un rabat-joie en disant non

    Dans le fond vous appréciez la compagnie de temps en temps, mais ça vous rend aussi anxieux. Et dire "non" est impossible visiblement.

  • D'ailleurs, vous vous étiez déjà emmêlé les pinceaux en voulant annuler

    -"Désolé je ne peux pas mon chien est mort"

    Mais tu n'as pas de chien

    -"Non c'est mon chat qui est mort"

    Tu n'as pas de chat non plus

    -Bon, c'est à quelle heure ta soirée ?

  • Au moins quand vous êtes chez seul(e) à la maison vous faites ce que vous voulez
  • Même s'il vous arrive parfois d'avoir peur de finir en ermite
  • Ou comme Gollum
  • Finalement vous avez décidé de sortir. Il est temps de partir et vous êtes au bord de la crise d'angoisse
  • Et forcément vous entendrez "Ça va pas ? tu fais la gueule ?" pendant toute la soirée

    Simplement parce que vous préférez écouter, observer ou participer à une conversation uniquement lorsque vous avez quelque chose d’important à dire (ce qui vous semble logique en fin de compte).

  • Bien sur la personne qui vous a conduite à la soirée ne veut pas partir tôt, et personne ne semble comprendre votre détresse
  • Alors vous vous forcez à être plus extraverti, pour passer le temps plus vite

    Et sinon tu as vu le dernier Tango & Cash ?

  • Ce qui peut être gênant, car vous riez parfois de vos propres pensées en public

    Parce qu’il faut bien que quelqu’un le fasse.

  • Finalement il est l'heure de rentrer (enfin). Mais surprise, vous devez héberger des visiteurs chez vous ce soir. Un vrai cauchemar

    Sur le principe vous n'avez rien contre, mais vous aviez vraiment besoin d'être seul(e), tranquille avec vous-même.

  • Si bien qu'il vous arrive d'être irritable, voire détestable
  • Il vous faut plusieurs jours pour récupérer mentalement de cette soirée
  • Et votre tête quand vous regardez les photos de la veille

    Vous en avez encore gros sur la patate.

  • Vous êtes submergé par la peur dès que le téléphone sonne alors que vous n’êtes pas préparé mentalement à discuter
  • Et au bout de 10 sonneries vous répondez, mais c'est encore votre ami qui veut TOUJOURS sortir alors que vous voulez juste qu’on vous foute la paix

    Tout ce que vous voulez, c'est un peu de temps pour vous.

  • Finalement la vie peut reprendre son cours normal. Dans le métro, vous vous asseyez au bout de la banquette -- pas au milieu

    Pour ne pas être entouré de gens de tous côtés, ce qui vous offre la possibilité de vous en aller quand vous voulez, et plus facilement.  D'ailleurs au cinéma, vous préférez les places sur le côté ou à l'arrière. C'est comme ça.

  • Les gens vous mettront constamment la pression pour être plus sociable
  • Tout le monde parle quand vous êtes en train de bosser
  • On vous interpelle quand vous rêvassez trop
  • Et interrompre vos pensées peut vous mettre en colère de façon irrationnelle
  • En fait vous avez besoin d’être complètement seul(e) pour pouvoir vous ressourcer et recommencer à être génial(e)
  • Au final, même si vous vous sentez bien souvent incompris, vous savez que vous n'êtes ni fou ni antisocial. Juste besoin d'être seul(e) de temps en temps, et tout va bien.
Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires