Compteur Linky : voici tout ce qu’il faut savoir sur l’appareil intelligent déployé par Enedis !

Le compteur Linky remplace petit à petit les anciens compteurs électriques sur tout le territoire français. Qu'en est-il de son déploiement ?

© Compteur Linky : voici tout ce qu'il faut savoir sur l'appareil intelligent déployé par Enedis !

Afficher Masquer le sommaire

C’est fin 2015 qu’Enedis a commencé à déployer le compteur Linky en France dans le cadre de la loi sur la transition énergétique. Environ 10 % des compteurs électriques ne sont pas encore des Linky, ce qui représente 3,8 millions d’anciens compteurs qui fonctionnent encore.

Nombre de Français jugent le compteur Linky communicant, intrusif, voire dangereux. Une chose est sure, il ne pas l’unanimité. En effet, alors que certains estiment qu’il pourrait entraîner des risques sur la santé… D’autres s’interrogent sur le contrôle que le boîtier pourrait exercer. 

A-t-on l’obligation d’installer un compteur Linky ?

Jusqu’en 2021, il était possible de refuser l’installation d’un compteur Linky. Aujourd’hui, sa pose est obligatoire.

À lire Compteur Linky : l’Anses révèle le véritable impact de l’appareil sur votre santé !

C’est ce que plusieurs textes de loi déclarent sans détour :

L’article L322-8 du Code de l’énergie.

L’article 29 de la loi n° 2015-992 du 17 aout 2015 pour la transition énergétique et la croissance verte.

La directive européenne 2009/72/CE du 13 juillet 2009. Elle concerne des règles communes pour le marché intérieur de l’électricité.

À lire Compteur Linky : la bonne nouvelle vient de tomber pour tous les utilisateurs français

Ces textes sont très explicites : le compteur Linky, voire le modèle pré-Linky, ne vous appartient pas : il appartient aux collectivités.

En effet, les collectivités confient la gestion du réseau électrique à Enedis, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité.

Notez bien que dans le cadre de votre contrat avec votre fournisseur d’énergie, vous vous engagez à permettre l’accès à votre compteur.

Malgré tout le scepticisme de certains abonnés, au 31 décembre 2021, avec plus de 34 millions de compteurs électriques dernière génération, c’est plus de 90 % des clients d’Enedis qui ont accepté l’installation compteur Linky.

Les ondes électromagnétiques que certains usagers dénoncent

Depuis le début de son déploiement, le compteur Linky fait couler de l’encre. Maux de tête, insomnies, vertiges, etc.

On l’accuse, entre autres, d’entraîner des troubles dans les foyers qui l’ont installé.

En effet, et l’on met en cause les ondes électromagnétiques qu’il émet dans les habitations.

Le compteur Linky émettrait des ondes CPL, néfastes pour la santé. Mais d’autres témoignages font état de dysfonctionnement, ou de pannes, touchant certains appareils électriques.

Des organismes indépendants certifiés ont réalisé des mesures d’exposition et de compatibilité électromagnétiques : l’ANFR, le CSTB et l’ANSES.

« Leurs rapports ont unanimement démontré le très faible impact du compteur Linky sur l’environnement électromagnétique. À titre d’exemple, le compteur Linky génère moins d’ondes électromagnétiques qu’une ampoule basse consommation »rapporta ainsi le site d’Enedis.

Compteur Linky : qu’en est-il du respect des données personnelles ?

Le compteur Linky a beaucoup fait débat concernant la protection des données personnelles de ses utilisateurs.

Mais, Enedis garantit que le compteur Linky respecte la vie privée des usagers.

Le compteur Linky est formaté pour transmettre plusieurs informations. Mais en aucun cas, il ne transmet des données personnelles sur l’identité du consommateur (ni le nom, ni l’adresse…).

La politique de protection des données personnelles chez Enedis clarifie les droits des usagers et leur permet de les exercer conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Général sur la Protection des Données RGPD (UE) n°2016/679 du 27 avril 2016.

A cet égard, Enedis « traite vos données personnelles en qualité de responsable de traitement », déclare son site.

La CNIL, spécialiste dans le respect des libertés des citoyens au niveau informatique veille au respect des règles !

Un grand succès, selon Enedis

Début 2022, Enedis a publié des chiffres concernant ces compteurs d’électricité intelligents en France sur l’année 2021 :
34 millions de compteurs ont fait l’objet d’une pose, ce qui correspond à environ 90 % des habitations.

76 000 diagnostics à distance ont eu lieu chaque mois pour résoudre des pannes.

54 000 opérations ont fait l’objet d’une intervention à distance chaque jour (mise en service, changement de puissance, changement de fournisseur, etc.).

Sur l’année, 80 % des interventions clients ont ainsi  été prises en charge à distance.

Pour le gestionnaire de réseau, cette opération nationale du compteur Linky est un succès !

Quelle est la date limite pour installer le compteur Linky ?

Qu’en est-il des 10% des abonnés non équipés d’un compteur Linky ? Le déploiement va ainsi se poursuivre dans l’Hexagone jusqu’en 2024.

Notez qu’à partir du 1er janvier 2023, ceux qui ne sont pas équipés d’un compteur Linky et qui n’auraient pas transmis leur index de consommation depuis un an, devront payer en plus de leur facture 8,30 euros tous les deux mois.

Enedis annonce une baisse des frais de mise en service du compteur Linky communicant

En période d’inflation historique et de flambée des prix de l’énergie, Il n’y a donc pas de petites économies !

« À court terme, les frais des opérations qui sont télé-opérées vont diminuer pour être en phase avec les nouveaux frais permis par le Compteur Linky. C’est-à-dire en baisse drastique« .

C’est ce qu’a ainsi indiqué le directeur régulation d’Enedis, Christophe Gros. C’était en marge de la présentation à la presse du plan de développement du réseau électrique français et des investissements nécessaires pour l’entreprise.

« Cela pourrait être mis en place à l’horizon du mois d’août », a-t-il ainsi ajouté.

Aujourd’hui, la pose du compteur communicant est prise en charge par un technicien mandaté par Enedis. Tous les techniciens ont donc reçu une formation et une qualification pour son installation.

D’après un rapport de la Cour des comptes, le coût d’installation d’un compteur Linky est de 130 euros. Ce ne sont toutefois pas les consommateurs qui supportent le coût, mais Enedis.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Compteur Linky : voici tout ce qu’il faut savoir sur l’appareil intelligent déployé par Enedis !