Nathalie Baye annonce demander l’euthanasie : sa triste décision

Après avoir assistée impuissante aux souffrances de sa mère, Nathalie Baye a parlé ouvertement de l'euthanasie.

© Nathalie Baye annonce demander l'euthanasie : sa triste décision

Afficher Masquer le sommaire

En voyant sa mère souffrir pendant des semaines, Nathalie Baye a supplié les soignants de faire quelque chose. D’abréger ses souffrances. Depuis, elle lutte pour faire évoluer les mentalités et la loi concernant la fin de vie. Mais l’euthanasie est un sujet tabou en France. La Suisse l’a pourtant autorisé, et c’est un pays voisin. Là, les personnes peuvent décider du jour de leur mort.

Nathalie Baye assiste impuissante aux souffrances de sa mère

Nathalie Baye s’est confiée à ce sujet dans le nouveau numéro de L’obs. En effet, elle revient avec émotion sur les derniers jours de sa mère, qui n’étaient qu’attente et souffrance. Hospitalisée à la Pitié-Salpêtrière, sa mère est décédée après plusieurs semaines à souffrir dans sa chambre. 

« Ma mère mourait entourée de personnes en train de mourir. Cela a duré plusieurs semaines, peut-être trois. J’y allais absolument tous les jours.

À lire Nathalie Marquay : « enceinte au Festival de Cannes », elle partage une sublime photo sur la Toile

Je l’aimais et je ne supportais pas qu’elle soit traitée comme ça, qu’on la laisse agoniser dans ce chaos« .

L’actrice, en colère, a finalement demandé avec force aux soignants de mettre fin aux souffrances de sa mère – ce qui est interdit par la loi. « Le lendemain, elle était partie. Je crois qu’ils m’ont entendue. Ou elle ».

Nathalie Baye favorable à l’euthanasie

Cette expérience qui l’a « profondément marquée » lui a également ouvrir les yeux. En effet, elle se questionne. Pourquoi, en France, la loi empêche les gens de partir quand ils le souhaitent ? Pourquoi s’acharner quand des gens souffrent ?

« Je ne vois pas l’intérêt de faire durer les souffrances : les souffrances physiques (peut-être contenues par des médicaments), mais surtout les souffrances psychologiques »

À lire Évelyne Dhéliat victime du cancer du sein : pourquoi elle a caché sa maladie ?

« Je ne comprends pas qu’une question aussi simple que ‘votre mère est en train de mourir, voulez-vous qu’on l’aide ?’ ne soit pas posée. Qu’on ne fasse rien, qu’on attende, je ne comprends pas, je trouve ça inhumain »

« La vie nous appartient. La mort aussi. Et si un jour, je suis moi-même dans cet état, je voudrais de la même manière, qu’on arrête la comédie de la vie. Fini quoi. Je ne veux pas ressentir la douleur de me sentir mourir ».

L’actrice envisage sa propre fin de vie

Nathalie Baye a logiquement réfléchi à sa propre fin de vie. En effet, elle ne veut pas finir comme sa mère. « Si je vois dans dix ans que je traîne la savate, que je n’ai plus d’énergie, que je ne suis pas bien, que j’ai peur de tout, que j’ai mal partout, je n’aurai pas envie que ça dure sept ans »

« Quand vous voyez souffrir quelqu’un qui compte infiniment dans votre vie, deux, trois, cinq nuits, c’est une logique implacable de le soulager. On soulage quelqu’un. Il faut dédramatiser ça. C’est tout à fait normal de mourir. » 

Vous êtes ici : Accueil / People / Nathalie Baye annonce demander l’euthanasie : sa triste décision