Voici tous les départements en pénurie de carburant et en grande difficulté cette semaine

De nombreuses stations-service françaises sont en rupture partielle, voire totale, de carburant, en raison des grèves et blocages dans les raffineries. Voici lesquelles.

© Voici tous les départements en pénurie de carburant et en grande difficulté cette semaine

Afficher Masquer le sommaire

Cela n’a échappé à personne ! Le mouvement de grève contre la réforme des retraites provoque des perturbations dans l’approvisionnement du carburant des stations-service.

En effet, depuis le 7 mars, journée de forte mobilisation contre la réforme des retraites, de nombreuses raffineries sont bloquées. Et certaines ont reconduit la grève. Quelles sont les stations où il y a pénurie de carburant ?

Vers une pénurie de carburant ?

Le mardi 7 mars dernier, la France était en grève.

À lire 3 conseils imparables pour faire des économies colossales sur son plein de carburant !

Mettre la France « à l’arrêt » : À la veille de la 6e journée de mobilisation contre la réforme des retraites, tel était l’objectif des syndicats.

En effet, parmi les secteurs que ces mouvements concerneraient : celui des raffineries et des dépôts de pétroles.

Pour mémoire, les salariés de ce secteur s’étaient alors déjà mobilisés en février contre la réforme des retraites. Elle prévoit surtout de décaler l’âge légal de départ à la retraite de 62 à 64 ans.

Pour protester contre la réforme des retraites, la CGT a annoncé le blocage des expéditions de carburant dans toutes les raffineries de France. Ainsi, les stations-service ont des difficultés à se faire livrer.

À lire Voici les départements les plus touchés par la pénurie de carburant !

Cette situation provoque déjà des ruptures de stock de carburant dans certaines villes de France.

Pour l’heure, la situation semble gérable. Mais, cette semaine, de nombreuses stations subiront de nouvelles pénuries de carburant.

Selon Fig Data, pour l’instant 3% des stations-service manquent de diesel ou d’essence.

Quels sont les départements qui ont des difficultés d’approvisionnement ?

Les pénuries de carburant touchent déjà 13 départements.

Dès lors qu’Elisabeth Borne a actionné la mobilisation du 49.3, ce jeudi 17 mars, l’intersyndicale s’est alors réunie.

A la suite de cette réunion, Catherine Perret, secrétaire confédérale de la CGT, a évoqué les futures mobilisations.

En direct par BFMTV, Catherine Perret a alors annoncé que l’intersyndicale « appelle à des rassemblements syndicaux de proximité ce week-end » avant la nouvelle journée de mobilisation jeudi 23 mars.

Pour l’heure, les syndicats de raffineries continuent à se mobiliser et à bloquer de nombreuses raffineries TotalEnergies en France comme celle de Normandie.

Conséquence ? Ce blocage a entraîné une hausse des prix du carburant. Pour l’essence, par exemple, on note une hausse de deux centimes cette semaine.

Le Figaro a ainsi listé des départements que les pénuries concernent en s’appuyant sur les chiffres de prix-carburants.gouv.

« Ne sont prises en compte que les stations-service de France métropolitaine qui vendent plus de 500m3 de produits pétroliers par an, en écartant le E85 et le GPL, beaucoup moins utilisés » précise ainsi Le Figaro.

Voici les stations en rupture de carburant

Maine et Loire : 7,5% des stations seront en difficulté cette semaine. Ainsi, 0,9% seront en rupture partielle de carburant et 6,6% seront en rupture totale.

Loire Atlantique : 9,8% des stations seront en difficulté. Ainsi, 4,6% seront en rupture partielle et 5,2% en rupture totale de carburant.

Seine-Maritime : 5% des stations seront en difficulté. Parmi elles, 3,6% seront en rupture partielle, et, 1,8% en rupture totale de carburant.

Hauts-de-Seine : 6,4% des stations sont en difficulté dont 5,1% en rupture partielle et 1,3% en rupture totale de carburant.

Cantal : 5,8% des stations sont en difficulté dont 3,8% en rupture partielle et 1,9% en rupture totale.

Hérault : 5,1% des stations sont en difficulté. Ainsi, 3,2% sont en rupture partielle et 1,9% sont en rupture totale de carburant.

Allier : 7,6% des stations sont en difficulté dont 7,6% en rupture partielle.

Puy-De-Dôme : 6 % des stations seront en difficulté, en rupture partielle de carburant.

Var : 9,9% des stations sont en difficulté dont 3,3% en rupture partielle et 6,6% en rupture totale.

Alples-de-Hautes-Provence : 5,9% des stations de carburant sont en difficulté. Ainsi, 3,9% sont en rupture partielle, 2% sont en rupture totale.

Gard : 16,2% des stations sont en difficulté. Ainsi, 5,4% des stations seront en rupture partielle, et, 10,8% seront en rupture totale.

Vaucluse : 18,1% des stations sont en difficulté. 9,5% sont en rupture partielle et 8,6% sont en rupture totale.

Bouches-du-Rhône : Il s’agit du taux le plus important de stations en difficulté. En effet, 25% de stations sont concernées. Ainsi, 9,7% sont en rupture partielle, et, 15,3% sont en rupture totale de carburant.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Voici tous les départements en pénurie de carburant et en grande difficulté cette semaine