Elle doit payer une amende à la SNCF alors que son billet est en règle, la raison est hallucinante

Une femme a été obligée de payer une amende à la SNCF alors que son billet était en règle. La raison est complètement dingue !

© Elle doit payer une amende à la SNCF alors que son billet est en règle, la raison est hallucinante

Afficher Masquer le sommaire

C’est une histoire qui peut arriver à n’importe qui. Alors qu’elle avait son billet en règle, une femme a écopé d’une amende de la part de la SNCF. On vous raconte tout sur cette histoire assez hallucinante.

Une amende salée

C’est en septembre dernier que les faits se sont déroulés. Alors qu’elle était mineure, la fille d’Anne-Françoise M a pu se procurer un billet de train. Et pour cause, elle devait se rendre à Vannes.

Alors qu’elle pensait que le voyage allait se passer sans encombre, elle est tombée sur un agent de la SNCF pas vraiment conciliant qui lui a fait payer une amende. Pourtant, la jeune fille avait son billet de train en règle et sa carte de réduction.

À lire Voici à partir de quand une amende peut s’annuler, quelle que soit l’infraction

Lorsque le contrôleur est arrivé à son niveau, elle a sorti les deux documents. Sauf que la jeune femme a totalement oublié de prendre sa carte d’identité avec elle. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le contrôleur ne l’a pas épargnée.

En effet, il n’a pas voulu passer l’éponge sur cet oubli. Pourtant, la voyageuse a montré à l’homme de la SNCF qu’elle avait bien sa carte vitale. Elle a tout fait pour éviter d’écoper d’une amende.

Sur sa carte vitale, le contrôleur a pu voir qu’il y avait bien son nom, prénom et sa photo. Mais pour lui, cette preuve n’était pas suffisante. Il lui fallait à tout prix sa carte d’identité. Et ce n’était pas négociable.

« La carte Vitale est sur le site du gouvernement une pièce d’identité recevable »

A cause de cet oubli de carte d’identité, la jeune femme a dû payer une amende. Une honte pour sa maman qui a fait éclater sa colère : « Ma fille n’ayant qu’une photo de sa carte d’identité dans son téléphone portable, elle montre en remplacement sa carte Vitale, jugée irrecevable par l’employé de la SNCF ».

À lire Radar : voici la véritable marge d’erreur autorisée en cas d’excès de vitesse !

Avant de balancer : « Pourtant, la carte Vitale est sur le site du gouvernement comme une pièce d’identité recevable ! ». L’agent de la SNCF n’a pas hésité à donner une amende de 140 euros à la mineure.

Alors que la SNCF a affirmé que la mère de famille pouvait se faire rembourser cette amende, elle a nié cette affirmation. « C’est complètement faux ! Aux comptoirs de Vannes, Paris-Saint-Lazare et Paris-Montparnasse, on nous a refusé le remboursement ».

Et de révéler : « L’amende, que je considère injuste, additionnée au mensonge de l’agent, a totalement décrédibilisé la SNCF à mes yeux ». La SNCF a donc pris la parole sur le sujet.

Elle a indiqué : « Lors des contrôles, le voyageur au nom duquel est établi le e-billet devra être en mesure de présenter une pièce d’identité en cours de validité avec photo. Soit la carte d’identité, soit le passeport ».

« Soit la carte de séjour. […] En cas de non-respect […], le e-billet sera considéré comme non valable ». Un oubli qui a donné une amende très salée

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Elle doit payer une amende à la SNCF alors que son billet est en règle, la raison est hallucinante