par Corentin

Avec les applications mobiles, les innovations sont toujours plus surprenantes. Aujourd'hui, après les chaussettes connectées, les montres connectées ou encore les jardins connectés, je vous présente le tatouage connecté.

Ce nouveau genre de tatouage est signé Skin Motion et est particulier car il permet à ceux qui se le font tatouer d'écouter un extrait sonore via une application. Le fonctionnement est très simple : après s'être inscrit sur l'application en question, il faut charger un extrait sonore (ça peut être une voix qui parle, l'aboiement ou le miaulement d'un compagnon à quatre pattes, etc.) sur celle-ci.

Une fois l'extrait enregistré et pris en charge par l'application, il suffit de se rendre dans un des salons homologués par Ski Motion pour se faire tatouer l'onde sonore sur le corps. Ensuite, il n'y a juste qu'à utiliser l'application pour "lire" l'extrait sonore directement en photographiant le tatouage en question.

  • Vous n'y croyez pas ? Regardez plutôt cette vidéo, qui est assez bluffante :
  • Le fonctionnement est donc assez simple, même s'il ne faut pas croire que le son se jouera immédiatement dès que l'on photographiera le tatouage, même en passant par l'application. Il faut que l'extrait sonore soit stocké dans les bases de données de Skin Motion (et donc de l'application) pour que tout cela fonctionne normalement.

    L'application devrait paraître d'ici à cet été. En attendant, voici quelques points d'information supplémentaires que l'on peut trouver sur le site Internet : la durée de vie du tatouage est la même que pour n'importe quel autre et chaque possesseur de tatouage doit donc en prendre soin régulièrement. Il est également possible que la lecture de l'extrait soit entravée par les poils noirs.
  • Si vous êtes déjà possesseurs d'un tatouage en forme d'onde sonore, les têtes pensantes à l'origine de Skin Motion sont justement en train de réfléchir à un moyen de rendre le système rétroactif, afin de permettre à des personnes ayant ce type de tatouages alors que l'application n'existait pas encore puissent profiter de l'expérience.

    Autre point important à signaler, les personnes souhaitant se faire tatouer un extrait sonore sont obligées de passer par la signature d'une déclaration de copyright pour déclarer sur l'honneur que l'extrait uploadé dans l'application lui appartient bien. Ainsi, il vaut mieux éviter tout extrait de sa chanson préférée sous peine de voir l'extrait potentiellement supprimé à l'avenir. Les créateurs de l'application recommandent d'ailleurs de ne pas choisir d'extrait de musique, même si on en possède les droits, à cause du mastering des morceaux qui fait qu'on ne retrouve plus que rarement les formes aléatoires et significatives des ondes sonores.
  • Alors, ça vous intéresserait d'avoir un tatouage de ce genre sur le corps ?
Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires