par Brice

Privé de son museau pour avoir trop aboyé, ce chien vit aujourd'hui la vie qu'il mérite, après des années d'agonie silencieuse.

Bienvenue au Caire, en Egypte. Il y a quelques mois, celui que l'on nomme aujourd'hui Anubis (Dieu unéraire de l'Egypte antique, maître des nécropoles et protecteur des embaumeurs, représenté comme un grand canidé noir) gardait la maison de son cher propriétaire. Mais Anubis, en bon chien de garde, aboyait. Il gardait la maison donc, et se faisait entendre à chaque fois que des gens approchaient de son territoire. Mais visiblement, Anubis aboyait trop, beaucoup trop, à tel point que son ancien "propriétaire" a jugé bonde lui couper le museau, avant de le jeter dans la rue. La grande classe.

Pendant les mois qui suivirent, Anubis hanta les rues de la ville, recroquevillé sous une voiture. Une agonie silencieuse. Finalement repéré par les membres d'une association locale, l'Animal Rescue and Rehabilitation (SNARR), le chien sera sauvé et transféré aux Etats-Unis. Fraichement débarqué de l'aéroport John. Kennedy à New York, il fut envoyé à Olney, Maryland, où Anubis passa une semaine avant d'être conduit à travers le Tennessee pour finalement atterrir à Fort Worth, au Texas. Il vit aujourd'hui des jours heureux dans sa nouvelle famille d'accueil, et en pince même pour la chienne de la maison, aveugle. 

Bref, après avoir vécu pendant tant d'années sous les wagons, Anubis n'est plus un chien de la pègre, mais un dieu du canapé.

  • Privé de son museau pour avoir trop aboyé, ce chien vit aujourd'hui la vie qu'il mérite, après des années d'agonie silencieuse
  • Pendant les mois, Anubis hanta les rues de la ville, recroquevillé sous une voiture
  • Anubis, en bon chien de garde, aboyait. Il gardait la maison donc, et se faisait entendre à chaque fois que des gens approchaient de son territoire
  • Mais visiblement, Anubis aboyait trop, beaucoup trop, à tel point que son ancien "propriétaire" eut trouvé fin et subtil de lui couper le museau, avant de le jeter dans la rue
  • Finalement repéré par les membres d'une association locale, l'Animal Rescue and Rehabilitation (SNARR), le chien sera sauvé, et transféré aux Etats-Unis
  • Il vit aujourd'hui des jours heureux dans sa nouvelle famille d'accueil
  • Et en pince même pour la chienne de la maison, aveugle
  • Bref, après avoir vécu pendant tant d'années sous les wagons, Anubis n'est plus un chien de la pègre, mais un dieu du canapé
Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires