par Corentin

Depuis le 17ème siècle dans les régions catalanes se tiennent des concours d'un genre très particulier, des concours de pyramides humaines. Appelées "castells", elles réunissent encore aujourd'hui plusieursmilliers de personnes qui s'affrontent par groupes de centaines pour former les meilleures pyramides.

Si certaines villes en organisent encore régulièrement, c'est surtout dans la ville de Tarragone, capitale de la province du même nom, en Catalogne, qu'ont lieu les principales manifestations, environ tous les deux ans (le dernier date du 24 au 2 octobre 2016, et avant ça datait de 2014).

  • Ces concours peuvent rassembler jusqu'à 20 000 spectateurs et ont été classés sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'UNESCO, au même titre que le flamenco.

    Sur ces magnifiques photographies aériennes on peut voir que les différentes équipes sont réparties en fonction d'un code couleur très précis. Les équipes peuvent également faire participer des enfants. Leur but est de bâtir une tour pouvant aller jusqu'à 10 étages en "empilant" des dizaines de personnes. Les personnes les plus fortes et plus lourdes se tiennent à la base de l'édifice et entrelacent leurs bras pour maintenir la stabilité. Pendant ce temps, les plus légers grimpent jusqu'au sommet.
  • Les différentes équipent s'affrontent sur cinq rounds. Comme dans d'autres disciplines, des points sont accordés en fonction de la hauteur et de la difficulté à bâtir le castell. Pour qu'une de ces pyramides soit "validée", il faut qu'un enfant vienne grimper jusqu'au sommet et tendre un bras vers le ciel.

    Bien sûr, la compétition n'est jamais sans danger et il arrive que certains chutent et se blessent de façon plus ou moins grave. Il arrive également que les pyramides s'effondrent sur elles-mêmes.
  • Les participations étrangères ne sont pas interdites. Ainsi, sur cette photo on peut voir une équipe venue de la ville de Hangzhou, en Chine, tenter de bâtir une pyramide.
Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires