par Corentin

Quand Benjamin Lloyd a partagé la photographie du fils d'un de ses amis arborant un "tatouage" temporaire, réalisé par ses soins, sur Facebook, il ne s'imaginait pas du tout qu'il allait devenir un véritable phénomène.

Eh ouais, dans une première publication datant de la semaine dernière, l'artiste aérographe, qui s'est récemment mis à réaliser des tatouages pour ses amis comme hobby, a montré l'une de ses oeuvres sur le bras d'un petit garçon. Bien sûr, le tatouage n'est que temporaire, réalisé grâce à un aérographe et à de l'encre spéciale qui se lave facilement. En commentaire de la publication, Benjamin a expliqué que si la photo obtenait au moins 50 likes, il irait à l'hôpital du coin pour faire la même chose pour des enfants malades.

Le "hic" c'est que la publication a en réalité récolté plus de 450 000 likes. Devant autant de réponse, Benjamin n'a pas décidé de se défilé et a donc commencé son marathon au Starship Hospital d'Auckland, en Nouvelle Zélande.

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires