RSA et prime d’activité : une baisse des allocations est-elle à prévoir ? Voici la raison

Les bénéficiaires du RSA et de la prime d’activité s’inquiètent à cause du montant net social. Le montant des aides risque de baisser.

© RSA et prime d’activité : une baisse des allocations est-elle à prévoir ? Voici la raison

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Afin de faciliter l’accès aux aides, le gouvernement a décidé de prendre une nouvelle mesure. Malheureusement, cette dernière peut avoir des mauvaises conséquences sur certaines allocations comme le RSA ou la prime d’activité. En effet, le montant de ces aides pourrait baisser. Découvrez les explications dans cet article !

RSA : Une nouvelle ligne apparaît sur les fiches de paie !

Une nouvelle mesure concernant les bénéficiaires du RSA et de la prime d’activité a vu le jour le 1er juillet dernier. Il s’agit de l’apparition de la nouvelle ligne sur les fiches de paie. Cette dernière a pour but de faciliter les procédures administratives.

En effet, on peut voir sur cette ligne le montant net social. À titre d’information, ce dernier se trouve juste au-dessus du montant net à payer dans la fiche de paie. Mais qu’est-ce que cela signifie pour le RSA et la prime d’activité ?

À lire L’arnaque au compteur Linky peut vous coûter très cher, ne vous faites pas piéger

Avant de répondre à cette question, il faut d’abord connaître la définition du montant net social. Il peut arriver que cette somme dépasse le salaire. En effet, il englobe certains avantages sociaux et les heures complémentaires. Ce qui peut avoir des conséquences sur le montant du RSA et de la prime d’activité.

En fait, les bénéficiaires du RSA et de la prime d’activité doivent déclarer aux administrations le montant net social. Il s’agit d’une condition nécessaire pour bénéficier des aides.

Le montant de certaines aides pourrait baisser !

Le gouvernement a créé la ligne sur les fiches de paie pour que le versement du RSA se fasse automatiquement. Par ailleurs, c’est aussi un moyen d’éviter le phénomène du non-recours. En effet, plusieurs allocataires ne réclament pas les aides alors qu’ils en ont le droit.

D’après les estimations, 10 milliards d’euros d’aides ne sont pas réclamés chaque année. Un montant qui doit inquiéter le gouvernement ainsi que les potentiels bénéficiaires du RSA et de la prime d’activité.

À lire Impôts : les procédures possibles pour contester le montant de votre taxe foncière

Toutefois, la déclaration du montant net social n’est pas forcément une bonne nouvelle pour les bénéficiaires du RSA. D’autant plus quand le montant net social est supérieur aux revenus déclarés. En effet, cela peut entraîner la baisse des aides.

Quoi qu’il en soit, la plupart des syndicats s’inquiètent sur cette baisse du RSA et de la prime d’activité. D’ailleurs, il y a plusieurs organismes qui ont déjà évoqué leur crainte.

RSA : La réaction de la CGT par rapport à la baisse !

Il faut croire que la CGT est loin d’apprécier cette baisse du RSA et de la prime d’activité. Le 29 août dernier, Cécile Valsquez, la secrétaire générale adjointe de l’organisme social, s’est confiée auprès de FranceInfo. Comme elle disait concernant les bénéficiaires : « On va réduire leur pouvoir de vivre ». Ce qu’elle a continué par : « Perdre un panier de courses, quelques dizaines d’euros, ce n’est pas acceptable ».

Par ailleurs, la CGT a recommandé des réformes dans un communiqué qu’elle a publié. L’organisme veut que l’accès aux droits sociaux comme le RSA et la prime d’activité soit simplifié. À côté de cela, il doit y avoir un changement de la base des ressources pour définir le montant des aides. À titre d’information, le nouveau mode de calcul n’entre en vigueur qu’à partir de l’année prochaine.

À lire Elle déballe son poulet acheté chez Lidl et découvre avec effrois ce qu’il contient, « Je me suis évanouie »

Buzzly est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Vous êtes ici : Accueil / News / RSA et prime d’activité : une baisse des allocations est-elle à prévoir ? Voici la raison