par Alexis

 

Nada Al-Adhal, une jeune yéménite de 11 ans, a refusé le mariage forcé par ses parents en fuyant son domicile. Elle a lancé un appel vidéo pour qu'on vienne en aide à toutes les fillettes se trouvant dans son cas.

Cette histoire est malheureusement commune à toutes les fillettes vivant dans des pays où les droits de la femme et les libertés individuelles sont bafoués. Dans la vidéo, elle nous explique qu'elle a décidé de fuir sa famille qui voulait la marier à un vieil homme. Réfugiée chez son oncle Abdel Salam Al-Adhal, technicien d'une chaîne de télévision locale, elle explique son souhait de faire des études.

La jeune fillette semble être d'une incroyable maturité pour son âge, dénonçant cette pratique encore très commune au Yémen.

" Qu'en est-il de leur enfance? Qu'ont-ils fait de mal? Pourquoi vouloir les marier de force? "

" J'ai porté plainte à la police, je leur ai dit que j'avais 11 ans et qu'elle voulait me marier de force."

" A ma mère, à ma famille, croyez-moi dans je vous le dis, j'en ai fini avec vous. Vous avez brisé tous mes rêves. "

Selon l'Unicef, près de 37 000 filles de moins de 18 ans sont mariées de force chaque jour.

Source : citizenpress

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires