par Brice

Alors qu'il était en pleine séance photo dans la région de Makgadikgadi, au Botswana, le photographe britannique Will-Lucas est rapidement devenu un poste de guet de fortune pour une petite famille de suricates. 

Totalement adopté, il a passé six jours entiers à capturer la vie de cette charmante famille, quand les bébés ont commencé à devenir de plus en plus curieux et fasciné par la caméra de cet étrange et gentil visiteur. Alors pendant que les bébés jouaient avec l'objectif, leurs parents ont tout simplement suivi leur instinct et ont commencé à utiliser le corps du photographe pour se mettre le plus haut possible, histoire de scruter l'horizon pour prévenir des dangers potentiels. Oui parce que dans la savane africaine, on est jamais trop prudent, surtout quand on est pas très grand. Et puis quelque part c'est du donnant-donnant, donc tout le monde est content !

Voir la vidéo :


BONUS : 22 photographies sublimes dans l'intimité du renard, la plus belle créature des bois

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires