par Corentin

C'est la dernière étape avant l'arrivée au sommet du Mont Blanc, avant d'etre perché sur le toit de l'Europe de l'Ouest : le Refuge du Goûter. La bâtisse à l'apparence futuriste et aux faux airs de vaisseau spatial permet aux alpinistes d'y séjourner à l'aller comme au retour de l'ascension du point culminant des Alpes.

Le refuge, conçu par l'architecte suisse Hervé Dessimoz, a ouvert en juin 2013 pour remplacer le précédent refuge qui portait le même nom. Plus moderne et plus grand, ce nouvel abri, perché à quelques 3 835 mètres d'altitude, a une capacité de 120 couchages l'été. Surplombant un vide d'environ 1 500 mètres, le refuge est exposé et peut résister à des vents pouvant aller jusqu'à 300 km/h.

Mais pour s'y rendre, à condition d'être un alpiniste expérimenté et suffisamment renseigné sur les conditions d'ascension, il faut d'abord réserver (par Internet). Le Refuge du Goûter a d'ailleurs été victime de son succès de nombreuses fois. 

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires