Quand PETA fait un poisson d'Avril à Air France en dénonçant le transport des singes en laboratoire


Une opération coup de poing comme on les aime. Pour dénoncer le transport des primates destinés à l’expérimentation, Peta organisait hier un poisson d’avril à l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle. Air France, où comment "faire du ciel le plus bel endroit de la Terre".

Nous vous parlions de ce manque d'éthique et de compassion animale il y a quelques semaines. Jane Goodall, célèbre primatologue, envoyait une lettre ouverte au PDG d'Air France, demandant l'arrêt des transports de singes vers les laboratoires pour expérimentations. En effet, la compagnie aérienne, complice des plus grands trafiquants de primates au monde, expédie encore chaque année des milliers de singes arrachés à leur milieu naturel ou élevés pour la torture en provenance d’Asie et de l’île Maurice. Entassés dans de minuscules cages, les animaux embarquent dans les soutes pour un voyage sans retour. On appelle ça la destination finale. 

"Les singes prisonniers du vol Air France à destination des laboratoires sont priés de rester enfermés dans leurs cages en soute". Diffusée en français et en anglais sur d’énormes enceintes mobiles dans le hall du terminal 2F, l’annonce a fait pâlir les passagers hier matin. Je vous laisse découvir la suite ... Quand PETA demande à Air France d'arrêter cette farce cruelle et de mettre les singes sur la liste de ceux qui n'embarqueront pas : 


Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires