par Brice

Oui, tous ceux qui ont déjà fait le plein se sont déjà demandés comment la pompe à essence pouvait s'arrêter toute seule, comme une grande, lorsque le réservoir est plein. Le journaliste Josh Clark nous offre la réponse dans cette vidéo publiée par HowStuffWorks.

La réponse est simple, ou non, en tout cas, rien de magique dans ce phénomène. Chaque pompe est équipée de pistolets distributeurs pourvus d'un système d'arrêt automatique. Ces pistolets sont en effet dotés d'un petit tube intérieur soumis à l'effet Venturi " un phénomène de la dynamique des fluides où il y a formation d'une dépression dans une zone où les particules de fluides sont accélérées ". Pour faire simple, le tube est donc pincé en son milieu, facilitant l'écoulement d'un côté, et fait décroître la pression à l'extrémité d'où provient le liquide.

Alors pendant que le pistolet déverse le carburant dans notre réservoir, ce " tube Venturi " aspire en même temps de l'air, maintenant la sécurité de la pompe en place grâce à la pression. Une fois que le plein fait, la pression s'inverse, et le liquide retombe dans le tube, faisant disparaître toute pression. Alors plus retenu, le système de sécurité retombe alors sur le tube Venturi et déclenche le petit clic nous indiquant que le réservoir est enfin plein : 

 

Source : Gentside

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires