Difficile de croire que ces portraits n'ont rien à voir avec les horribles trophées avec lesquels les chasseurs "ornent" les murs de leur maison. L'artiste ukrainienne Hanna Tsukanova crée des bas-reliefs et des miniatures si réalistes qu'on lui demande souvent si elle n'est pas à tout hasard une taxidermiste !

Évidemment que non, il n'y a en fait que quelques bestioles qui participent à la réalisation de ces œuvres : les moutons et les chats. Hanna se sert de la laine feutrée des ruminants susdits et quant aux moustaches sur les portraits, ils sont fournis par des potes généreux qui les lui envoient via la poste. Pour les truffes et les yeux, elle les confectionne avec du plastique fondu et les dessine. Bilan : aucun animal maltraité dans le processus ! 

Sa créativité et ses efforts (plusieurs jours pour un seul portrait, quand même) ne valent-ils pas le détour ?

Précédent Suivant
2 / 32
Liker sur Facebook :