par Brice

Les Awa Guaja sont des nomades dont l’ère de transhumance se situe à l’orée de la forêt amazonienne, dans la Sierra de Tiracambu. Les femmes cueillent bananes et baies sauvages, tandis que les hommes chassent et pêchent. Une vie harmonieuse donc, jusqu’à ce que n’arrivent géologues, techniciens et autres spécialistes pour construire la ligne de chemin de fer destinée à relier la capitale Sào-Louis au complexe minier de Carajas. A leur traîne, les Hommes ont occupé leur territoire, et une véritable chasse à l’homme s’est depuis mise en place.

Il y a 500 ans, ils étaient des dizaines de milliers. Aujourd'hui, il ne reste que 350 individus. Ils vivent encore nus, armés d’arcs et de flèches, se déplaçant sans cesse. Mais le plus "étonnant" est leur amour pour la nature. Un tel amour qui pousse les femmes de la tribu à nourrir, au sein, les animaux perdus de la forêt comme leurs propres enfants. Ceux qui sont nourris ne seront pas consommés. En retour, les animaux les aident pour les tâches quotidiennes, comme casser des noix et attraper les fruits dans les arbres. 

Le photographe Domenico Pugliese a pu capturer ces quelques instants, uniques au monde. Ou comment vivre en harmnie avec la Nature.

  • Au bord de l'extinction, une tribu d'Amazonie s'occupe des animaux de la forêt comme de ses propres enfants
    © Crédits image: Domenico Pugliese
  • Il y a 500 ans, ils étaient des dizaines de milliers. Aujourd'hui, il ne reste que 350 individus
    © Crédits image: Domenico Pugliese
  • Une centaine d'entre eux n'a jamais eu de contact avec le monde extérieur
    © Crédits image: Domenico Pugliese
  • Le photographe Domenico Pugliese a rencontré les Awá pour la première fois en 2009
    © Crédits image: Domenico Pugliese
  • "Ils nourrissent les écureuils et les petits singes comme ils nourriraient leurs propres enfants"explique t-il
    © Crédits image: Domenico Pugliese
  • "Ils sont si près de la nature"
    © Crédits image: Domenico Pugliese
  • "En fait, ils sont la nature"
    © Crédits image: Domenico Pugliese
  • © Crédits image: Domenico Pugliese
  • © Crédits image: Domenico Pugliese
  • © Crédits image: Domenico Pugliese
  • © Crédits image: Domenico Pugliese
Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires