par Brice

Lorsque la petite Abigail est née le 6 août dernier, ses parents savaient déjà que ses chances de survie seraient minces. Née avec une tumeur au cerveau jugée inopérable, Abigail est condamnée. Ses parents ont alors tenu à capturer en photos tout l'amour qu'ils éprouvaient pour leur fille.

Sa maman raconte : "à 00:37, le 6 août, venait au monde Abigail, notre seconde fille, avec une tête pleine de cheveux. Elle était parfaite, merveilleuse, et malchanceuse. Et nous tenions à partager son histoire.

Après 18 semaines de grossesse, nous avons appris qu'Abigail présentait plusieurs marqueurs du Syndrome de Down. Le teste sanguin qui suivit confirma. Initialement, nous avons été choqués, effrayés, et avons pleuré la perte d'un bébé "normal". Puis, enfin, nous fûmes bientôt heureux et honoré d'avoir un enfant ayant des besoins spéciaux. Mais à 30 semaines de grossesse, notre médecin a détecté une masse qui se développait dans l'hémisphère gauche du cerveau de notre fille. Nous étions à nouveau chamboulés. Des IRM foetales et échographies ont peu à peu révélées que la tumeur croissait de manière significative et plus nous avancions dans le temps, plus le pronostic était sombre. Il nous aura fallu du temps pour accepter que notre fille aurait une courte vie. Quelques mois au maximum.

L'accouchement initialement prévue pour le 12 août aura eu lieu le 6. Une césarienne aura été nécessaire. Malgré tout, nous étions les plus heureux du monde. Malheureusement, une IRM post-naissance a confirmé que rien ne pouvait être fait pour la tumeur, trop envahissante et agressive. Le neurochirurgien nous a alors demandé de prendre Abigail à la maison, et de la chérir le plus possible, profitant de chaque instant. Nous avons décidé de prendre ces quelques photos pour lui rendre hommage".

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires