par Corentin

L'histoire de Nick Vujicic a quelque chose d'incroyable. Cet homme de 32 ans est atteint depuis sa naissance du syndrome appelé Tetra-amelia, qui fait qu'il est né sans ses membres : ni jambes, ni bras. Mais cela n'a pas empêché Nick de vouloir vivre sa vie et d'essayer de faire comme tout le monde. Dernier exploit en date : il peut désormais conduire une voiture.

Cet exploit a été rendu public à travers la diffusion d'un documentaire très étoffé sur la vie de Nick sur la chaîne américaine TLC. Même si sa vie n'a pas toujours été facile, il y explique comment il est parvenu à sumonter ces difficultés, ce qui lui a permis d'aller à l'école comme un enfant normal, de nager malgré son handicap... Ou encore de surmonter la dépression et les envies suicidaires qui l'ont tourmenté pendant quelques temps.

Depuis, Nick Vujicic a quitté son Australie natale pour s'installer en Californie, avec sa femme Kanae et son fils de deux ans Kiyoshi. Grâce à son vécu, Nick est désormais coach en motivation et fait des conférences aux quatre coins du monde pour partager son expérience.

  • Voici Nick lorsqu'il était enfant
  • Malgré son handicap, Nick adore nager et est plutôt bon
  • En 2008, il a même appris à faire du surf grâce à la surfeuse professionnelle Bethany Hamilton, qui a perdu un bras à l'adolescence après une attaque de requin
  • Et voici l'exploit du jour : Nick peut désormais conduire seul grâce à des équipements spécialement conçus pour lui

    Dans le documentaire, on peut donc voir Nick s'installer sur le siège de conducteur et s'équiper de plusieurs objets pour l'aider à manipuler le volant avec ses pieds. A côté de lui se trouve tout un panneau équipé de boutons qui l'aident à contrôler le véhicule et qu'il active à l'aide d'un bâton qu'il place dans sa bouche.

    Forcément, on a vu plus pratique mais pour lui c'est clairement une révolution. Après quelques petites difficultés pour maintenir la trajectoire de la voiture, Nick a tout de même pu faire un petit tour. Et il n'y croyait toujours pas après : "Je n'arrive pas à croire que je viens de conduire ! C'était surréaliste !"

  • Pour finir, voici une conférence de Nick (sous-titrée en français) dans laquelle il explique comment il a réussi à surmonter son désespoir :
Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires