par Brice

Grâce à des techniques spéciales et à une incroyable volonté, John Bramblitt, non-voyant, parvient à surmonter son handicap pour réaliser des chefs-d’œuvre.

Le nez collé à la toile, il suit ses dessins du doigt comme pour ajuster son coup de pinceau au millimètre près. Un manique du détail ? Non. Né en 1971 aux Etats-Unis, John Bramblitt a 30 ans quand il perd brutalement la vue suite à une crise d’épilepsie. Plutôt que de se laisser abattre, il décide alors de se lancer dans la peinture, une révélation.

Les débuts sont tâtonnants; une toile simple lui prend des heures. Mais à force de persévérance, il améliore sa technique et invente de nouveaux procédés, comme pré-imprimer ses dessins en relief afin de pouvoir en suivre les courbes avec son pinceau. Des oeuvres dynamiques, colorées, John nous présente la réalité telle qu'il la perçoit sans la voir. Il est à la peinture ce que Beethoven est à la musique. Un génie. Voici quelques-unes de ses plus belles créations : 

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires