par Alexis

Comment rendre les clichés d'une guerre beaucoup plus poétiques qu'ils ne paraissent ? Le photojournaliste Richard Mosse a souhaité rendre compte, à sa façon, de la situation critique en République Démocratique du Congo où le conflit a fait plus de 5 millions de morts depuis 1998.

Utilisant une pellicule photo infrarouge inventée par Kodak dans les années 1940, le photographe capture depuis trois ans la dramaturgie de la guerre en rendant la végétation d'une couleur fushia qui nous ferait presque oublier la violence des combats. 

Le succés de ses clichés lui a permis de remporter le prestigieux prix photographie Deutsche Börse, pour sa série The Enclave qu'il expose à la Photographers’ Gallery à Londres jusqu’au 22 juin.

Source : Konbini

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires