par Alexis

103 millions d'euros ! C'est le montant du vol de bijoux dérobé ce dimanche dans l'hôtel Carlton de Cannes, selon une annonce du Parquet de Grasse hier. Le butin comprend des bagues, pendentifs, et montres incrustées de diamants qui en fait le plus gros casse jamais réalisé en France et dans le monde entier.

C'est dans le cadre de l'exposition "Extraordinary Diamonds", organisée par la maison Leviev, propriété de Liev Leviev, businessman russo-israélien, que le vol a eu lieu. Située dans une salle louée par le bijoutier, la sécurité semblait être assurée par les propres agents. C'est par une porte-fenêtre non-verrouillée donnant sur la Croisette que le voleur a fait éruption dans la salle, menaçant les agents de sécurité mais aussi les vendeurs prévus pour l'occasion, avant de repartir quelques minutes après dans la rue. La section syndicale CGT, majoritaire au Carlton, est montée au créneau, dénonçant le manque flagrant de sécurité et rappelant qu'un casse du même genre avait été commis en 1994 par cette même porte-fenêtre. Il apparait aussi que la Police de Cannes n'est pas été mis au courant de l'exposition.

En février 2003, en Belgique, des voleurs avaient dérobé près de 120 coffres-forts du Diamond Center, un bâtiment ultra sécurisé du quartier des diamantaires d'Anvers, pour un montant total de près de 130 millions de dollars.

En France, l'ancien record était détenu par le vol commis dans une joaillerie Avenue Montaigne, le 4 décembre 2008, et avait permis aux malfaiteurs de s'emparer de plus de 85 millions d'euros.

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires