par Corentin

On ne peut pas vraiment dire que les bancs publics soient des choses auxquelles nous prêtons beaucoup d'attention lorsque l'on marche dans la rue. On pourrait même dire qu'ils passent presque inaperçu. Pourtant, le photographe espagnol Gabor Erdelyi a justement décidé de pointer l'objectif de son appareil photo sur un seul et unique banc.

Ainsi, tous les jours pendant un an, Gabor a immortalisé du même point de vue ce banc d'un quartier de Barcelone surnommé Barceloneta. Dans sa série intitulée Life of a Bench, la vie d'un banc, on y voit alors comment le paysage citadin peut évoluer d'un jour à l'autre.

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires