par Brice

Google prête ses caméras à des randonneurs pour se rendre aux endroits les plus reculés du monde, afin de documenter leurs voyages. [caption id="attachment_11334" align="aligncenter" width="640"]2206094 Ryan Falor, l'un des responsables de Google Maps, teste le Trekker dans le Grand Canyon, dans l'Arizona (Etats-Unis), le 31 janvier 2013. (GOOGLE / AFP)[/caption] C'est depuis le 27 juin que Google, et son service de navigation virtuelle, recherche des marcheurs chevronnés, afin de pouvoir accéder aux endroits les plus reculés, là où les Google cars ne passent pas. Pour cela, des trekkers, ou autres dispositifs de captures d'images sont mis à disposition des randonneurs. Le but étant de proposer une visite virtuelle des endroits les plus spectaculaires du monde. Google Street View sera donc bientôt partout. Après les plus hauts sommets du monde, les fonds marins, ou encore l'Arctique, Google veut explorer toujours plus d'endroits superbes, mais inaccessibles. Le Trekker est composé d'un système de capture d'images à 360 degrés, le tout fixé en haut d'un court mât. Grâce à une quinzaine d'objectifs, et pour un poids total supérieur à 18 kilos, le Trekker enregistre des images à intervalles réguliers, et géolocalise chaque cliché. Pour vous inscrire, il vous faut remplir un formulaire (en anglais), être lié à un office de tourisme, une université, ou encore une agence gouvernementale, et, bien évidement, avoir pour projet de visiter un endroit quasi-inaccessible. Alors, ça vous tente ?

Source : FranceTVinfo

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires