par Julie

Issu de la famille des Sauriens, ce petit lézard est une espèce endémique de l'ouest de l'Afrique du sud. C'est une des espèces les plus menacée que les autorités du pays tentent de protéger contre le braconnage. Depuis 1996, elle apparaît sur la liste rouge de l'IUCN en tant qu'espèce vulnérable. Voici le Cordyle.

  • Le cordyle possède de larges écailles sur le corps et des protubérances épineuses derrière la tête. Grâce à ses écailles, cet animal possède la caractéristique de s’enrouler en boule lorsqu’il est menacé. Il attrape alors sa queue dans sa bouche et offre ainsi à l’ennemi son dos couvert d’écailles, n'offrant aucune prise.

  • Même avec sa queue recouverte d'écailles, il n'arrive pas à effrayer tous ces prédateurs ! Même si ce lézard est une espèce protégé dans son pays, il est victime de braconnage. Sa reproduction étant très faible en activité, cela n'incite pas forcément les gens à en faire un élevage. En revanche,les herpétophiles (spécialistes des reptiles) s'y intéressent de plus près pour sa rareté et son originalité.

    Au Japon, il est très connu également, c'est là que se multiplient les affaires de braconnages. Par exemple en novembre 2017, un homme avait été arrêté avec en sa possession 48 cordyles ! Par la suite il a été condamné à verser 80 000 dollars afin d'éviter une peine de 13 ans de prison.

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires