A l'heure où les auto-portraits sont devenus de simples "selfies" que beaucoup détestent, Mickael Jou, danseur de ballet de son état, a décidé de redorer un peu le blason des photographies de soi-même avec des clichés très uniques.

Son projet est dantesque, d'ailleurs, puisque Mickael a prévu de prendre 365 photographies, qui mêlent donc l'art de la prise de vue et bien sûr la danse. Heureusement pour lui, 365 clichés en l'espace de plusieurs années, et non pas un par jour. Son projet est déjà bien entamé puisque cela fait trois ans qu'il travaille dessus.

L'idée lui est venue lorsqu'il dansait dans les rues de Paris et que les touristes le prenaient en photo. Voyant les clichés de lui-même en pleine action, il s'est tout simplement dit qu'il pouvait lui aussi essayer. "Mes auto-portraits m'aident à exprimer les émotions que je ressens lorsque je danse. La danse est une forme d'art très puissante et j'essaye de traduire mes émotions dans ma photographie".

Voir aussi : Mickaeljou.tumblr.com

Liker sur Facebook :