par David

Si généralement, on prend l'apéro après le travail et pas avant, c'est qu'il y a une bonne raison. Mais parfois, la soif est trop forte et il paraît que l'eau ça rouille. Sauf que quand on bosse dans la construction, et que c'est seulement à la fin du truc qu'on se rend compte qu'on a tout foiré depuis le début, mieux vaut improviser que recommencer. Le taf n'est pas bien fait, mais il est fait, et c'est bien là le principal. Voici une bonne louche de champions du monde de la construction sous Pastis.

  • "J'ai prévu large, chef"
Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires