par Brice

Il fait chaud, vous avez la gorge sèche. Votre main se referme sur une canette en fer-blanc, glacée, constellée de petites gouttes d’eau. Vous faites pivoter l’anneau du couvercle… « Pshhht ! », on y est. Le liquide pétillant s’écoule à flots dans votre gorge ... c’est si bon ! Et pourtant ...

“Ouvre un Coca-Cola, ouvre du bonheur” qu'ils disent. Un moment de plaisir? Ephémère sûrement. La consommation de la boisson aux 1.7 milliards d’unités vendues par jour n’est pas sans conséquences pour l’organisme. On le sait déjà, mais une piqûre de rappel ne coûte rien. Pas de morale, que des faits, voici ce qu’il se passe dans votre corps après avoir bu un Coca :

Une dizaine de minutes plus tard

La canette vide, vous venez d'avaler l’équivalent de sept morceaux de sucre, quantité qui devrait naturellement susiter un écoeurement et vous faire vomir. Mais ça, c'est sur le papier, car l‘acide phosphorique contenu dans la boisson gazeuse va masquer le sucre par un goût acidulé, donnant ainsi l’illusion de désaltérer. Entourloupe.

Après une vingtaine de minutes

Il y a vingt minutes vous buviez une canette de Coca. Vous êtes passé à autre chose depuis mais votre corps lui, livre une vraie bataille. Votre taux de sucre sanguin augmente brutalement, mettant une première fois votre organisme à l’épreuve. Votre pancréas s’emballe et sécrète de l’insuline en masse, transformant ainsi  l’énorme surplus de sucre que vous avez dans le sang en graisse, que votre corps est mieux capable de supporter. En effet, il peut stocker la graisse, certes, sous forme de bouées disgracieuses, mais provisoirement inoffensives. Le glucose lui, est pour votre corps un poison mortel lorsqu’il est en haute dose dans le sang.

Après une quarantaine de minutes

La grande quantité de caféine présente dans le Coca est entièrement absorbée par votre corps. Une bonne chose de faite. Le problème, c'est qu'elle dilate vos pupilles et fait monter votre pression sanguine sachant qu'au même moment, les stocks de sucre dans votre foie saturent, entraînant le rejet du sucre dans votre sang.

Après ¾ d’heure

Après 45 minutes et une fois la caféine assimilée par votre corps, celui-ci se met à produire plus de dopamine, une hormone qui stimule le « centre du plaisir » dans le cerveau. On observe la même réaction en prenant de l’héroïne. Vous l'avez compris, le sucre est une drogue, et peut donc provoquer une dépendance. Ce n’est donc pas un hasard si « l’accro » qui s’apprête à boire son Coca est aussi fébrile qu’un narcomane en manque.

Notez que si le Coca plaît aux petits comme aux grands, il faut savoir que chez un enfant de près de 30kg, la consommation d’une canette de Coca équivaut à boire quatre tasses de café pour un adulte

Après 1 heure

Vous entrez en hypoglycémie, et votre niveau d’énergie, aussi bien physique que mental, s’effondre entraînant coups de fatigue et fringales. Pour éviter tout ça, la seule véritable solution est de boire de l’eau.

Pourquoi est-ce dangereux de boire du Coca?

Sous l’étiquette E338 se cache l’acide phosphorique, qui donne son goût acidulé à la boisson et en masque le goût sucré. L'acide phosphorique est fourbe, et son ingestion interfère avec l’assimilation du calcium, alors évacué par les urines, favorisant ainsi les risques de calculs rénaux et d’ostéoporose.

Quand aux formules Light ou Zéro (non mais c'est bon, moi je bois du light !), elles n’en sont pas moins dangereuses pour la santé, puisque nous imputons à l’édulcorant plus de 32 effets secondaires, parmi lesquels des risques d’épilepsie ou le développement de certains cancers. Accessoirement pour les femmes enceintes, l’aspartame accroît également les possibilités de développer un cancer chez l’enfant et augmente de 27% les chances de prématurité.

Bref, vous ne pensez pas qu'il est grand temps de se jeter à l'eau ?!

 

 

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires