Cet été d'enfer a pris fin, tout comme le Burning Man, événement mythique et déjanté qui n'est plus à présenter pour beaucoup, même ceux qui n'y sont jamais allé. On va faire court pour ceux qui n'en ont jamais entendu parler : tous les ans, dans la semaine de fin du mois d'août, environ 50 000 personnes se rassemblent dans le désert de Black Rock dans le Nevada (USA) et y célèbrent la créativité artistique ainsi que le partage de biens qu'on met en commun (pas d'argent là-bas, pas d'échanges non plus).

Une ville éphémère composée des campements des "pèlerins" pousse alors en plein milieu du désert le temps de 7 jours et tout le monde peut y participer pour admirer les nombreuses œuvres d'art faites avec des matériaux de récup', car écologie oblige.

On n'y impose aucune limite à la créativité et les fruits de l'imagination psychédélique des artistes sont tout simplement hallucinants ! Oui, vous direz car les drogues doivent se consommer en quantité monstre là-bas, mais si on appréciait juste la beauté qui ressort du Burning Man ? 

 

 

  • © burningman
Précédent Suivant
3 / 36
Liker sur Facebook :