Nous pouvons nous estimer heureux de posséder cette imagination féconde, qui nous distrait un moment et nous fait voyager, loin de nos soucis du quotidien. Mais parfois elle peut aller loin, très loin (trop loin si on a pris de la drogue) et la rêverie tourne tellement à l’irréel qu’on ne peut même pas trouver les mots pour la décrire. C’est à ce moment là que l’art digital fait son entrée.

Et ça, Phonsay Phothisomphane l’a pigé. Cet artiste australien, originaire du Laos, crée des œuvres d’art minimalistes et surréalistes grâce la photographie, l’art digital et la peinture. Plutôt polyvalent, le gars. Plus intéressant encore, il s’est inspiré du Bouddhisme pour réaliser ces œuvres fascinantes qui combinent division et harmonie, une histoire d’équilibre.

Le Bouddhisme a d’ailleurs joué un grand rôle dans son élévation. Dans ses compositions, il fusionne des photos de personnes, des motifs et formes géométriques et la paix qui règne dans la nature, et ça vous donne des visions sorties des rêves des plus étranges. Bon voyage !

 

Suivant
1 / 50
Liker sur Facebook :