Sur ces clichés photoshopés, c'est l'animal qui est humanisé ou l'humain qui est animalisé ? Quel que soit ton avis, ces œuvres sont justement fascinantes par leur dimension psychologique, créant un mélange subtil des caractères humains et bestiaux et on peut affirmer que l'artiste, Ahmad Habash a réussi à choisir la bête parfaite pour chaque photo.

Le but de son projet, “Anthropomorphism”, est simplement une étude personnelle des formes de l'Homme, donc, de la valeur que notre anatomie prendrait si on nous collait une tronche différente. Nous, amoureux des animaux, apprécions le résultat, en tout cas...

Précédent Suivant
4 / 30
Liker sur Facebook :