Ce président de supermarché tire la sonnette d’alarme, les pénuries à venir vont être terribles !

Une crise plus grave que la pandémie ! Ce président de supermarché s'inquiète des futures pénuries ! D'autres produits pourraient manquer.

© Ce président de supermarché tire la sonnette d'alarme, les pénuries à venir vont être terribles - Source : crédit photo Unsplash

Afficher Masquer le sommaire

De nombreuses inflations se sont produites partout en France à cause de la pandémie. Mais la situation s’est encore aggravée suite à la guerre d’Ukraine. De ce fait, une pénurie va sans doute s’installer dans un futur proche. C’est ce que ce président de supermarché a essayé de nous prévenir ! On vous dit tout dans ces quelques paragraphes !

Ce président de supermarché a alarmé le public des futures pénuries !

Le chef d’un supermarché, Dominique Schelcher a fait une interview au JDD le 23 octobre dernier. Il a dit craindre des prochaines pénuries de produits alimentaires. Compte tenu de l’inflation et de l’explosion des prix de l’énergie.

Il ne sera donc pas une surprise que les coûts des provisions augmentent dans un futur proche. Cette supposition n’est sans doute pas farfelue puisque d’ici à quelque temps, les articles quotidiens risquent de s’enflammer dans les rayons.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Julien Veron (@mangeur_de_livre)

Le président de supermarché a expliqué que de nombreux fabricants seront contraints d’opter pour des choix de gammes. En raison des coûts trop élevés, l’association agricole représentant des marques intermédiaires devrait intervenir.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Cambriolage : si vous voyez cet objet devant chez vous, vous risquez de vous faire cambrioler !

En effet, de nombreux agriculteurs vont décider de remplacer la volaille au bénéfice des céréales. Les producteurs vont ainsi abandonner les articles coûteux dont la charcuterie et le fromage en font partie. D’ailleurs, ils vont les remplacer par des produits plus abordables.

Les factures énergétiques vont augmenter !

L’accroissement soudain des prix de l’énergie a mis quelques sociétés sur une position difficile. En effet, les très petites, petites et moyennes entreprises n’ont pas anticipé ce problème.

La raison est simple, ils sont mis à l’écart et isolés aux informations fiables. Les fabricants de supermarchés sont contraints de traiter des compromis trois à quatre fois plus cher.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by foodwatch France (@foodwatchfr)

Certaines sociétés ne tirent pas profit d’une protection au même niveau du bouclier tarifaire. Comme ce fabricant d’endives où la facture va passer de 800 000 euros au lieu de 76 000 euros.

La prévision de ce changement sera entre 2022 et 2023. Ainsi, le supermarché lui-même va voir sa facture redoubler pour l’année prochaine. Une augmentation inquiétante pour les consommateurs et le magasin lui-même.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Aide de 200€ : voici comment toucher la prime pour le chauffage au fioul !

Le conflit d’Ukraine a empiré la condition du supermarché !

Outre la crise sanitaire, la guerre en Ukraine n’a fait qu’aggraver la situation sur le ravitaillement alimentaire. En effet, elle ne datait pas d’hier, mais depuis l’année 2020. Ce conflit entre Ukraine et Russie a déséquilibré la chaîne agroalimentaire. De ce fait, on peut compter un taux de rupture de produits passé de 2% à plus de 10%. Mais c’est encore pire du côté du supermarché. Dominique Schelcher nous en dit plus !

Le président du supermarché a avoué qu’il est encore superflue de retrouver l’allure routinière d’approvisionnement alimentaire vis-à-vis de la pandémie. Certes, la fin de l’année 2021 a été le début des tensions sur les matières primitives. Une crise liée à une forte reprise économique et provoquant une augmentation des ruptures de quelques produits. Bref, une situation encore plus grave que la COVID-19. Il est donc primordial pour certains fournisseurs de garantir la quantité du ravitaillement alimentaire.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Ce président de supermarché tire la sonnette d’alarme, les pénuries à venir vont être terribles !