Arnaques : voici les 5 terribles escroqueries les plus courantes en ce moment en France !

De plus en plus d'arnaques sévissent dans l'Hexagone afin de récupérer des données personnelles aux victimes ou de leur voler de l'argent. Voici les 5 escroqueries du moment.

© Arnaques : voici les 5 terribles escroqueries les plus courantes en ce moment en France !

Afficher Masquer le sommaire

Le moins que l’on puisse dire est que les escrocs sont loin d’être en mal d’inspiration d’arnaques. L’idée qu’ils ont derrière la tête est toujours la même : récupérer les données sensibles de leurs victimes pour les voler ensuite. Voici les 5 arnaques dont on entend le plus parler actuellement.

Arnaques à la carte vitale

Ces dernières semaines, une escroquerie concerne donc la carte Vitale. Les SMS ou mails de cette arnaque sont trompeurs, bien orthographiés, et surtout avec l’entête Ameli.  Ainsi, ils annoncent que la carte Vitale arrive à expiration ou qu’une nouvelle carte est disponible.

Ensuite, les auteurs de ces arnaques demandent aux victimes de payer une petite somme afin de permettre le renouvellement de la carte.

À lire Méfiez-vous de cette arnaque redoutable et bien ficelée aux distributeurs de billets !

Une fois qu’ils ont payé, un escroc se fait passer pour un pseudo-banquier, inspecteur des fraudes. Celui-ci annonce aux victimes que leur compte a été piraté et qu’il faut mettre en place des mesures de protection en effectuant des versements vers un compte tiers … Compte des malfrats !

Escroquerie à la vignette Crit’air

Les arnaques à la vignette Crit’Air ne sont pas un fait nouveau. En effet, elles existent depuis 2017 à Paris, et, depuis cette fin d’année 2022, elle sont particulièrement en recrudescence.

Les escrocs ont deux modes opératoires. Le premier mode opératoire consiste à créer un faux site internet bien référencé.

Ce site imite tous les codes visuels et la mise en page du site officiel, www.certificat-air.gouv.fr. Sur ce faux sites, les auteurs de l’arnaque invitent leurs victimes potentielles à inscrire leurs données bancaires.

À lire Arnaques : méfiez-vous de ces 6 mails frauduleux qui sévissent dans la France entière !

Le second mode opératoire se sert du célèbre phishing (hameçonnage) par SMS ou mail. Les arnaqueurs dirigent ainsi leurs victimes vers le site frauduleux.

La vignette Crit’Air, coûte 3,72 euros. « Elle ne peut s’obtenir que sur le site du gouvernement. Et il n’est jamais question de demander de quelconques coordonnées bancaires« , rappellent les forces de l’ordre.

Arnaques au faux PV

L’arnaque au faux PV de stationnement fait encore de nombreuses victimes en France.

Les escrocs se font passer pour l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI) et envoient un SMS à leurs victimes.

Ce SMS les incite alors à cliquer sur un lien pour régulariser un PV de stationnement. Une pratique d’hameçonnage qui piège ainsi de nombreuses personnes.

Le Vishing

Des cybercriminels qui se font passer pour des conseillers bancaires vident les comptes bancaires de nombreux Français. En 6 mois, cette arnaque est devenue l’une des plus rentables. En effet, la plate-forme d’assistance aux victimes Cybermalveillance.gouv.fr a reçu 1 500 alertes ces 6 derniers mois.

De plus en plus en vogue, cette arnaque qui rapporte gros aux escrocs est réalisée suite à un simple appel téléphonique. On appelle donc cela le « Vishing », contraction des mots « voice » (voix) et « phishing » (hameçonnage).

Ces cybercriminels se font passer pour des conseillers bancaires qui font croire à leurs victimes que leur compte est victime d’opérations frauduleuses.

Se servant du caractère pseudo-urgent, ces malfrats mettent leurs victimes en confiance en leur offrant ainsi une solution rassurante.

Tout en vous alertant sur les mouvements suspects sur votre compte bancaire, les escrocs en savent déjà beaucoup sur vous… Votre nom, votre date de naissance, votre adresse postale et même vos coordonnées bancaires !

Le faux conseiller bancaire en ligne met alors sa victime sous pression qui lui livre des informations personnelles.

Arnaques des faux chèques à la Banque de France

Ces dernières semaines, la Banque de France a dû intervenir pour cause de faux chèques émis en son nom et ciblant précisément des particuliers.

En tant que banque émettrice, la Banque de France a ainsi indiqué que ces chèques ne seront « en aucun cas » payés. Elle insiste sur le fait que « les particuliers ne peuvent pas détenir de compte auprès de la Banque de France depuis 2021 ».

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Arnaques : voici les 5 terribles escroqueries les plus courantes en ce moment en France !