Voici combien de trimestres il vous faut pour une retraite à taux plein !

Le montant de la pension perçue lors de la retraite dépend de plusieurs facteurs. Des textes réglementaires régissent le mécanisme de calcul.

© Voici combien de trimestres il vous faut pour une retraite à taux plein - Source : Istock

Afficher Masquer le sommaire

Au moment de sa retraite, le travailleur se verra calculer le nouveau montant qu’il percevra en remplacement de son salaire habituel. La pension est tributaire du nombre de trimestres durant lesquels la personne a travaillé et a versé des cotisations normales. Le taux plein sert au calcul de votre base des comptes.

Retraite : le nombre de trimestres nécessaires pour jouir du taux plein

En France, l’âge légal auquel un employé devient un pensionné est de 62 ans. Il peut cependant, sous certaines conditions, demander à partir avant cette échéance. On parle dans ce cas précis de retraite anticipée. Contrairement à cette dernière, le travailleur peut également demander à rester jusqu’à son âge de 67 ans s’il le souhaite.

Le calcul du montant se base sur le nombre de trimestres travaillés. Les trimestres pris en compte sont ceux durant lesquels le travailleur a versé sa cotisation. Au-delà du nombre de trimestres, les facteurs pris en compte sont : le domaine de travail, l’âge auquel l’employé a commencé à travailler, l’ancienneté dans le travail et la pénibilité du travail.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Joe | Boursogram (@boursogram)

Quant à la détermination du nombre de trimestres travaillés, il dépend de la date de naissance du retraité. Ainsi, le nombre de trimestres exigés commence à 166 (41 ans et 6 mois) pour les nés à partir de 1955 et 172 (163 ans) pour ceux nés après 1972. Une fois que la personne répond à la condition d’âge et durée d’assurance, le régime à taux plein est applicable.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Arnaque : faites attention à cette escroquerie à la carte bancaire pour vos achats de Noël !

Les trimestres liés au congé maladie, à l’adoption d’enfant, au chômage involontaire ou l’invalidité sont comptabilisés bien que ces cas entraînent un arrêt temporaire ou définitif de travail. Par ailleurs, il y a une majoration de la pension dans le cas de maternité, d’enfant handicapé ou pour des périodes d’absence durant laquelle l’employé a exercé son rôle d’aidant familial.

Les exceptions à la règle !

Une attention particulière est mise à l’endroit de ceux qui prennent soin des handicapés. Ainsi, la retraite à taux plein à 65 ans concerne les pensionnés qui vont s’occuper des handicapés pendant 2,5 ans au moins. Ceux qui ont un enfant handicapé à leur charge ou ceux qui sont des travailleurs de l’amiante sont concernés également par cette catégorie.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Retraite : voici comment bénéficier d'une hausse de +10% de bonus pour les régimes complémentaires

La retraite à taux plein à 62 ans concerne les travailleurs handicapés. Ceux qui peuvent être invalide définitivement, incapable de continuer à travailler sont les concernés. Par ailleurs, les femmes ayant plus de 3 enfants font bénéficier aussi du taux plein.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Datagora (@datagora.fr)

Vu leur ancienneté, les assurés exerçant une activité exposée à un facteur de risque ont droit à une retraite anticipée. Les critères suivants qualifient un métier pénible : exercé dans un environnement bruyant, consiste à porter des charges lourdes, exige d’appliquer une posture pénibles, expose l’agent à des vibrations mécaniques ou à des températures extrêmes ou encore à des produits chimiques néfastes à la santé.

Le travailleur peut prétendre la retraite anticipée pour longue carrière. Cette catégorie concernera les personnes qui ont débuté leur activité professionnelle avant l’âge de 16 ans. Cependant, la condition supplémentaire est que le retraité a à son actif 5 trimestres avant la fin de l’année civile de ses 16 ans.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Mariés au premier regard : les médecins ont enfin découvert de quoi souffre Alicia, c'est très inquiétant !

Voir loin : Se préparer à la retraite dès le début de la carrière professionnelle

Si le salarié ne remplit pas les conditions, on applique le système de décote équivalent à 0,625%. Plus le nombre de trimestres augmente, plus la décote devient plus conséquente. En effet, le montant baissera d’une manière définitive.

Partir à la retraite marque une nouvelle étape dans la vie de tout-un-chacun. Pour garantir une source de revenus stable, il faut se préparer dès le début de carrière. Pour cela, la bonne chose à faire est d’exercer un métier légal, qui permet de payer normalement ses cotisations. Ne pas hésiter également à faire des simulations, disponible en ligne, pour se projeter dans le futur.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Voici combien de trimestres il vous faut pour une retraite à taux plein !