Carburant : quelles sont les aides à la pompe que vous allez avoir d’ici le 31 décembre pour payer l’essence moins chère

La fin de la ristourne sur le carburant est initialement prévue le 31 octobre qui vient. Total pourrait décider de la faire prolonger.

© Carburant quelles sont les aides à la pompe que vous allez avoir d'ici le 31 décembre pour payer l'essence moins chère - Source : Istock

Afficher Masquer le sommaire

Depuis le 1er septembre 2022, l’État a appliqué une ristourne sur le prix du carburant. Elle est de l’ordre de 30 centimes le litre. Prévue se terminer vers la fin de ce mois d’octobre, elle sera prolongée de 15 jours de plus, soit jusqu’aux alentours du 15 novembre. Par contre, on observera une baisse sur le montant. Elle passera à 10 centimes le litre jusqu’à fin décembre.

Carburant : Ristourne et remise dans les stations Total

Il n’est plus à démontrer que l’inflation touche le niveau du pouvoir d’achat des Français. Les prix des produits nécessaires à la vie quotidienne ne cessent d’augmenter. Le carburant est l’un des facteurs qui influent sur le coût global de ces produits. C’est pourquoi, le gouvernement a demandé à Total de participer à la lutte contre l’inflation.

Le pétrolier a répondu à la requête de l’État en appliquant une remise sur le prix de vente à la pompe. Deux solutions ont donc été mises en place en vue de garder le prix du carburant à un montant acceptable. La ristourne de 30 centimes du gouvernement et la remise de 20 centimes accordées par TotalEnergies.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par BJ Climatisation (@bj.climatisation)

Bien que cela joue favorablement au maintien du prix à la pompe, les consommateurs de carburant ne sont pas à l’abri des éventuelles hausses du fait de la variation du cours du brut au niveau mondial. À cela s’ajoute les conséquences de la guerre qui a lieu actuellement en Ukraine.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Carburant : voici comment rouler à l’huile de friture sans ruiner votre voiture !

Les usagers de la route bénéficient de la ristourne du gouvernement et de la remise sur coût du carburant directement à la pompe. En effet, les prix réels sont affichés sur les totems souvent localisés juste à l’entrée des stations. Mais les automobilistes découvrent les tarifs déjà remisés une fois arrivés au niveau des pompes.

Prise d’assaut des stations Total

Les stations Total affichent donc un coût à la pompe du carburant moins disant versus à celui des autres distributeurs indépendants. Cela a causé une ruée des automobilistes vers les stations pour s’approvisionner en carburant. Les pompes du pétrolier ont été prises d’assaut si bien que certaines d’entre elles étaient en pénurie très rapidement.

Avec le prix au litre du carburant qui revient moins cher qu’ailleurs, les automobilistes qui viennent des pays voisins n’hésitent pas à se ravitailler également dans les stations frontalières. Il n’est pas rare de voir des voitures qui viennent de l’Allemagne ou encore de la Belgique se mettre dans les files d’attente en vue de faire le plein.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TotalEnergies (@totalenergies)

Les conducteurs de véhicule des moteurs à explosion constatent ainsi des économies. Ces derniers vont jusqu’à des dizaines d’euros pour chaque approvisionnement. Il n’est donc pas étonnant que certains prennent leur mal en patience. Et ce, en vue de bénéficier de cette épargne.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Économie d'énergie : faites vite ce geste sur vos radiateurs pour faire de grosses économies sur votre facture

Mais l’application de la ristourne et la remise sur prix de vente de Total n’a pas fait que des heureux. En effet, les distributeurs indépendants de carburant ont vu baisser leur chiffre d’affaires. La fréquentation des stations d’essence a accusé une baisse allant de 30% à 40% du volume quotidien.

Arrêt certain de la subvention sur le prix du carburant

La ristourne sur le carburant que subventionne le gouvernement sort du budget à l’état. Elisabeth Borne a déclaré qu’il y a une baisse de la subvention, de 30 centimes à 10 centimes à partir du 15 novembre. Malheureusement, la ristourne appliquée actuellement ne devrait pas durer au-delà de l’année 2022.

Le ministre de l’Économie Bruno Lemaire a déclaré que les citoyens comprendront la décision du gouvernement. Et ce, de ne pas garder définitivement le principe de la ristourne sur le carburant. Dans ce cas, l’état devra trouver d’autres moyens pour compenser cet arrêt.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Carburant : quelles sont les aides à la pompe que vous allez avoir d’ici le 31 décembre pour payer l’essence moins chère