CAF : voici tout ce qui change sur la prime d’activité en 2023 !

La CAF revoit comme chaque année les seuils pour percevoir les aides. Découvrez les changements, en 2023, pour la prime d'activité.

© CAF : voici tout ce qui change sur la prime d'activité en 2023 !

Afficher Masquer le sommaire

La prime d’activité est un dispositif de soutien financier destiné aux travailleurs à faible revenu en France. Elle est versée par la Caisse d’allocations familiales (CAF) et vise à aider les bénéficiaires à couvrir leurs besoins de base tels que le logement, la nourriture et les vêtements.

Pour être éligible, les travailleurs doivent remplir certaines conditions de revenu et d’emploi. Par la suite, la prime est calculée en fonction des revenus et des charges de la personne et peut varier en conséquence.

Quel est le nouveau salaire minimum à toucher pour recevoir la prime d’activité ?

La prime d’activité ne concerne pas tous les travailleurs. Uniquement ceux qui ont un revenu modeste. Le montant maximal de la prime est de 586,23 euros. En fonction du revenu perçu par le bénéficiaire, la CAF fait évoluer ce montant. Ainsi, plus vous touchez de l’argent, moins le montant de la prime d’activité sera élevé.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  CAF : les allocations sociales ne pourront plus être versées sur ces comptes bancaires dès 2024

Pour prétendre au versement de la prime d’activité par la CAF, il faut percevoir un revenu mensuel net avant impôt supérieur à 1047,55 euros. Il ne faut, en outre, pas gagner plus de 1885 euros. 

Quelles sont les conditions exigées par la CAF ?

La CAF met en place plusieurs conditions pour espérer percevoir cette prime. En premier lieu, le revenu minimal évoqué ci-dessus, de 1047,55 euros. Le bénéficiaire doit faire la demande auprès de la CAF.

Cette demande se fait en ligne, sur le site officiel de la CAF (ou via l’application). Le travailleur modeste doit alors fournir certains documents, comme ses bulletins de salaire, ses charges ou encore sa situation familiale.

Il faut être âgé d’au moins 18 ans et résider en France de manière stable et régulière (au moins neuf mois par an). Il est important de noter que le montant peut changer selon votre situation.

En effet, si vous êtes éligible à d’autres prestations sociales, comme les allocations chômage ou les allocations familiales, cela peut affecter le montant de la prime d’activité que vous pouvez recevoir.

Cet article pourrait aussi vous plaire:  Rappel produits : voici la liste de tous les produits rappelés cette semaine, les supermarchés concernés !

De nombreux bénéficiaires oublient de demander les aides à la CAF

Les bénéficiaires doivent suivre les étapes, remplir les formulaires et envoyer les documents demandés pour avoir droit aux aides. La CAF n’envoie pas d’elle-même les aides directement sur votre compte.

Ainsi, vous devez en faire la demande. Il nous semble important de le rappeler puisque, chaque année, ce sont des millions d’euros qui ne sont pas perçus par des personnes qui pourraient pourtant y prétendre.

En effet, d’après les données de la Drees, près de 300 000 ménages Français auraient dû recevoir le RSA en 2021 s’ils en avaient fait la demande.

En moyenne, cela représente une perte de 330 euros par mois. Cela prouve qu’il y a encore des problèmes de communication autour des aides de l’État. En effet, chaque année, ce sont plusieurs millions d’euros qui n’arrivent pas à destination.

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / CAF : voici tout ce qui change sur la prime d’activité en 2023 !